Christian Piaget est avant tout un amoureux de la nature. Ce Suisse de 54 ans travaille dans la géobiologie. A l’écoute des éléments, il a dégagé, en parallèle, de véritables liens avec l’Inde. Sa rencontre avec les écrits du sage Shuddhananda Bharati a bouleversé sa vie.

 

Il a la voix d’un sage et l’accent reposant de la Suisse. Christian Piaget est du genre calme et à l’écoute des autres. Sa bienveillance apaise et rassure ses clients. On pourrait l’écouter des heures à parler de géobiologie. Amoureux et proche de la nature, le professionnel qui vit à proximité de la frontière franc-comtoise a démarré sa carrière en travaillant dans le domaine agricole. « J’ai toujours entretenu un lien très fort avec la nature. La beauté des sites et la création paysagère m’ont toujours passionné » raconte Christian. Il a noué un lien encore plus profond avec cette dernière en développant il y a dix ans son activité de géobiologie.

Une méthode efficace pour harmoniser son habitat et son environnement

« J’ai entrepris un énorme travail de développement personnel ces dernières années sur moi. Cette recherche m’a amené à étudier la géobiologie avec l’Institut du Dr. Horst F. Preiß, qui était lui-même un spécialiste des lignes géomantiques. La majeure partie des châteaux forts ou encore les cathédrales par exemple sont construites sur ces lignes géomantiques d’environ deux mètres de large, traversant toute l’Europe. » A chaque géobiologue, sa spécialité et sa définition du métier. Pour Christian Piaget, la géobiologie s’interprète comme la trilogie des connaissances de l’environnement, de l’habitat et de l’habitant. L’expert se déplace à la demande et est réputé pour neutraliser les lignes négatives et réharmoniser les forces telluriques. Il a mis au point un spray Christ pur qui permet de nettoyer les anciennes énergies tout en augmentant le taux vibratoire de l’habitat. Cet aérosol dynamisé contient des huiles essentielles de géranium, lavande, jasmin, verveine, citron, pin, romarin, benjoin, sapin blanc… A suivi pour son travail énergétique dans l’habitat, Divine Présence, Eclats dorés et Fraîcheur Spirituelle.

Christian Piaget a une autre passion celle de l’Inde. Il s’est rendu 23 fois dans ce pays. En 1989, il a fait une rencontre déterminante, à Neuchâtel : celle de Ram, l’unique disciple du sage Shuddhananda Bharati, décédé deux mois plus tard à l’âge de 93 ans. « En 1992, nous avons inaugurer une école de 450 enfants au sud de l’Inde initiée par le sage. J’ai énormément appris à leur côté. » Depuis le décès de Ram en 2003, Christian Piaget a poursuivi l’œuvre du sage Shuddhananda Bharati en développant une activité d’éditeur à L’Auberson, village du canton de Vaud en Suisse. Il a fait revivre la philosophie du sage en éditant et en imprimant ses recueils et tous ses livres, et ouvert la maison d’édition à d’autres auteurs aussi.

www.christianpiaget.ch

Maison & Jardin Magazine