Lutter contre la pollution invisible : Henry-Laurent Jansa propose ses services en tant que géobiologue et diagnostiqueur de pollutions électromagnétiques pour permettre de retrouver santé et sérénité.

Comme il aime se présenter, Henry-Laurent est un professionnel du bâtiment, de la structure au subtil. « J’ai rapidement saisi l’importance de la sensibilisation aux gestes et aux postures pour préserver le corps, ainsi qu’aux pollutions invisibles » souligne-t-il.

Initié à la géobiologie depuis 1996, son attirance pour cette activité se développe progressivement, en même temps que sa sensibilité. Il exerce désormais  en  tant que géobiologue et diagnostiqueur depuis 5 ans, et cette pratique régulière lui a permis de prendre conscience de l’importance des pollutions électromagnétiques artificielles.

Comme la perception sensible des réseaux telluriques, des passages d’eau souterrains et des failles, est sans commune mesure avec la puissance des appareils de télécommunication sans fil, Henry-Laurent décide se  former en 2013 chez électromagnétique.com.

En 2017, il investit dans une nouvelle série d’appareils électronique allemands haut de gamme. Son objectif ? Développer la précision des mesures en complément de la sensibilité indispensable à la perception d’un environnement évolutif, « Le corps n’a en effet, plus le temps de s’adapter à cette technologie galopante, et les symptômes de fatigue, de burn-out et de maladie se multiplient » note en effet ce spécialiste de la pollution artificielle.

Décoder l’énergie de lieux

« Sur terre, tout est affaire de vibration. Si la vibration du lieu dans lequel nous vivons, travaillons, est faible, notre corps va s’affaiblir à son tour, et si la vibration est haute, nous allons « monter » en énergie, performer » souligne Henry-Laurent. Qui ne s’est en effet jamais posé la question : Aimerais-je vivre dans ce logement ? Et qui a déjà constaté qu’il ou elle dort mieux ailleurs qu’à son propre domicile ?

C’est généralement lorsque ces questions se posent qu’Henry-Laurent Jansa intervient, pour « décoder » l’énergie des lieux, et trouver le moyen de l’adapter au mieux à l’énergie des personnes qui y vivent. Dans l’habitation, ou le projet de construction ou les exploitations agricoles, il utilise des outils de radiesthésie et des appareils de mesures très sensibles.

« Les techniques d’harmonisation traditionnelles étant parfois dépassées par la puissance des pollutions, j’ai opté pour le mélange de tradition et de technologies pointues, avec des harmoniseurs parfois très simples (acuponcture terrestre, pierre levée) et des matériels de protections reconnus par de grands laboratoires d’analyses (pozitron..). » souligne Henry-Laurent.

Il  demande aux habitants des lieux dans lesquels il intervient de participer au diagnostic, donne de nombreuses informations pratiques. Un accompagnement pédagogique personnalisé peut aussi être mis en place, pour que toute la famille soit sensibilisée !

www.geobiologie-franche-comte.com

Maison & Jardin Magazine