En quête d’authenticité et de découverte fortes et insolites.

Au-delà des frontières de l’Europe, l’Afrique attire toujours plus de Français (2,2 millions de voyages en 2015), et parmi ses destinations phares, l’Afrique Australe*. D’ailleurs, parmi les expériences de globe-trotteurs les plus plébiscitées par les Français, arrive en troisième position : « faire un safari en Afrique du Sud ». Seulement, voilà, il y a faire un safari et faire un safari. En quête d’authenticité, de découvertes fortes et insolites, mais aussi d’immersion totale en respect avec la nature et les habitants, les Français ne veulent plus fouler les sentiers battus du tourisme de masse.

Au sud de la forêt équatoriale, l’Afrique Australe est une formidable terre d’inspiration pour tous les amoureux de voyages. Randonner au Drakensberg, se prélasser sur les plages secrètes de Cape Town, plonger dans les lagons et récifs coralliens de l’île Maurice, partir en safari à la rencontre des lions à la crinière noire de Namibie, explorer les vestiges d’une ancienne civilisation très puissante au Zimbabwe, ou même skier au Lesotho. Échappée Australe est une association de tourisme à but non lucratif qui cherche à réaliser tous les rêves de voyages, grâce à ses valeurs et ses engagements.

 

Depuis sa création en février 2015, l’association conjugue aventure, découverte, respect de l’environnement, entraide et solidarité pour faire de chaque séjour en Afrique Australe un enrichissement personnel. Clément Pilchen, co-fondateur d’Échappée Australe, souligne « Quoi de plus décevant que de partir à l’autre bout du monde vivre une aventure palpitante et de se rendre compte ensuite que comme nous, des milliers de Français ont marché sur les mêmes traces, visité les mêmes sites, enrichi les mêmes prestataires ? Les voyageurs veulent aujourd’hui vivre des expériences uniques, nouer des contacts avec d’autres voyageurs mais aussi avec les locaux, séjourner dans des lieux originaux et hors du commun, et c’est aussi ce qui nous motive et nous engage chez Échappée Australe ! ».

Depuis deux ans, l’association s’engage en effet, à la fois, à créer des voyages sur-mesure, avec une philosophie du voyage forte de valeurs, et à venir en aide aux communautés locales de l’Afrique Australe.

Il s’agit de mettre en avant une autre idée du voyage, un autre regard sur le métier de tour-opérateur. Amandine Deslangles et Clément Pilchen, les deux fondateurs d’Échappée Australe ont exploré le sud du continent africain en profondeur. À pied, en auto-stop, en voiture, en bus, en taxi, en VTT, ils ont découvert des paysages magnifiques, des lieux insolites et originaux, une histoire dense et méconnue, une culture riche et unique mais aussi une population amicale et accueillante. Ce sont toutes ces découvertes qu’Amandine et Clément ont décidé de partager avec les voyageurs en créant l’association Échappée Australe.

Selon Clément Pilchen « c’est notre parfaite connaissance du terrain qui nous permet de proposer aux voyageurs une expérience hors du commun. Contrairement aux agences de voyages et tour-opérateurs classiques, loin de leurs destinations, nous ne passons par aucun intermédiaire. Non seulement cette absence d’intermédiaires diminue les coûts pour un voyage au tarif juste mais assure également un vrai plus. Tous nos logements, toutes nos activités, tous nos partenaires sont en effet choisis pour offrir aux voyageurs authenticité et proximité, et ainsi favoriser la rencontre et les échanges d’expériences ».

Pour aller plus loin dans la concrétisation de ses valeurs et de ses engagements, Échappée Australe s’est également donnée pour mission d’apporter son aide aux communautés locales de l’Afrique Australe. En parallèle d’une charte que le voyageur s’engage à respecter, l’association favorise les voyages dans ces communautés préservées du tourisme de masse pour participer directement à la vie économique locale et financer, chaque année, un projet social ou environnemental.

Clément Pilchen nous explique qu’ « En fondant Échappée Australe sous forme d’association à but non lucratif, nous échappons à toute logique de dividendes ou d’actionnaires, de recherche de profit absolu. C’est pourquoi, en devenant membre de l’association, nos voyageurs s’acquittent d’une cotisation annuelle de 50 euros dont la moitié est dédiée à une cagnotte permettant de financer un projet social ou environnemental en Afrique. Parce que voyage rime avec partage, ce sont nos voyageurs membres qui choisissent en fin d’année le projet que nous financerons ! Fin 2016, ils ont choisi de rénover une crèche dans un village sud-africain isolé. Ce projet est d’autant plus important qu’une partie du toit s’est dernièrement envolée suite à une tempête. Nous avons hâte de nous y rendre pour concrétiser notre aide. »

Maison & Jardin Magazine