Tristan Reynaud-Dall’Agnola est tout jeune et pourtant déjà expert dans l’art du vitrail. Il le pratique depuis ses 14 ans.

Dans son atelier, il crée des pièces originales et prouve que le vitrail n’est pas fait que pour les églises ou les maisons d’architectes.

 

Aujourd’hui le vitrail fait son grand retour. Atout déco pour jouer les brises vues sans occulter la lumière mais au contraire en jouant avec elle. Un vitrail peut se poser sur toutes ouvertures, même sur une fenêtre à double vitrage sans modifier ses propriétés isolantes. Le vitrail est aussi présent dans les objets déco : photophores, miroirs, suspensions, lampions, abat-jours, ronds de serviettes… jusqu’aux assiettes !

Les possibilités sont immenses tant grâce aux types de coupes : droites, courbes ou en biseau, qu’aux soudures : au plomb ou au ruban de cuivre, sans oublier la richesse des colories : peintes ou teintées dans la masse. On peut également jouer sur l’opacité des verres et même sur leurs reliefs en les thermoformant. Toutes les techniques de fabrication, Tristan les maitrise. A l’écoute de ses clients, il crée pour eux des objets esthétiques, classiques ou contemporains, qui sont à la fois beaux, uniques et pratiques. Laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas.

Et si vous habitez le Vaucluse, Tristan donne aussi des cours. Ainsi quand vos amis s’extasieront sur votre photophore qui irradie de mille couleurs, vous pourrez dire : « c’est moi qui l’ai fait ! ».

atelierdelacombe@gmail.com

Maison & Jardin Magazine