L’osmose entre la céramique et la Nature, l’une mettant l’autre en valeur, dans un dialogue poétique permanent.

L’essentiel de l’univers créatif de Manoli Gonzalez s’inspire du monde végétal, minéral et des traces laissées par les passages du vivant. Pour l’exprimer plastiquement, elle utilise essentiellement la porcelaine dont la translucidité lui offre la possibilité d’en dévoiler la face cachée, quand la lumière traverse la matière et permet d’aller au-delà des apparences.

Elle aime aussi sa musique qu’elle valorise dans certaines installations aériennes et/ou mobiles, jouant ainsi avec le toucher, la vue et l’ouïe. D’autres terres – des grès de couleurs plus ou moins chamottés- viennent compléter la gamme de matériaux. Leurs comportements et aspects contrastés, valorisés et exacerbés par des empreintes, des incrustations, lui permettent de mettre en évidence leurs particularités, leurs richesses et parfois leurs oppositions. Des fissures, des craquelures apparaissent alors entre terres incompatibles. Ces phénomènes reflètent aux yeux de Manoli notre diversité comme notre unicité…. Bref, notre humanité. « Ses œuvres sont comme des écrits qui s’adaptent et s’intègrent à tout écrin qu’architectes d’intérieur ou d’extérieur pensent et créent pour leurs clients ».

Un sacré petit bout de femme

Héritière d’un père espagnol – artiste peintre ayant débuté son art place du Tertre dans les années 55 – et d’une mère pastelliste originaire d’Armentières (59), Manoli Gonzalez associe la fougue et l’imagination des peuples du Sud au réalisme des gens du Nord.

Née en 1960 et restée en Ile de France, à la campagne, les images, les odeurs et les couleurs de la nature l’ont totalement et définitivement imprégnée depuis sa plus tendre enfance.

Sa rencontre avec la terre a débuté à l’adolescence. Elle fut à la base de sa première formation professionnelle.

Mère de 4 enfants, elle a exercé dans le domaine social avant de se consacrer de façon plus exclusive à la céramique mais pour elle, il s’agit toujours de poursuivre le dialogue : dialogue avec ses élèves et son public, dialogue entre l’homme et la nature, dialogue entre les matières ; entre le passé, le présent et le futur. Et pour ce faire, elle a choisi la terre comme médium pour donner la parole à la planète.

Maison & Jardin Magazine