Inspirées par les fonds marins, les céramiques poétiques de Marik Korus hypnotisent. Une œuvre unique.

C’est une alliance : celle, quasi-magique, de la simplicité et de la complexité. Les sculptures en céramique de Marik Korus  happent notre regard. Les minutieuses structures qui les parcourent se dérobent puis se révèlent tour à tour, dévoilant une infinité de mondes qui semblent toujours en mouvement.

 

Dans son atelier de Charente-Maritime, Marik Korus,  travaille la porcelaine, son matériau de choix, avec une infinie patience. Ses créations ne sont pas que des chefs-d’œuvre de technicité. Elles portent en elle une poésie que l’on pensait ne pouvoir trouver qu’au travers de la nature. Inspirée par les fonds marins, la sculptrice céramiste nous donne à voir des pièces presque irréelles tant dans leur perfection que dans leur complexité. « Bigoudis », « Oursins », « Fungia », convoquent tubes, vagues, circonvolutions, pour un voyage permanent mais également apaisant vers des contrées inconnues, vers une liberté retrouvée.

Espace et temps se figent

Une artiste libre : tel, d’ailleurs, pourrait être l’un des qualificatifs qui pourrait permettre de définir le travail de Marik Korus. Celle-ci ne s’interdit rien, relève tous les défis, se permet toutes les audaces pour, au final, donner au monde une œuvre sans pareille, comme l’illustrent ses « Méduses ». L’installation, aux mille détails et à la beauté saisissante ne peut manquer de provoquer un effet hypnotique chez qui la contemple. Espace et temps se figent pour permettre d’aller à la rencontre de nouveaux mondes à la fois si proches et si lointains.

On peut admirer les sculptures de Marik Korus, au pôle des métiers d’art de Nontron (Dordogne), à la boutique galerie la Girelle de Saint Pierre d’Oléron (Charente-Maritime) et à la galerie M de Rennes. Depuis le 15  juin, l’artiste et ses créations font également une halte à la Boutique Talents Etoile (Ateliers Art de France) rue Niel située dans le 17e à Paris . On les retrouvera aussi en septembre à la galerie 1831 (Paris 7e) puis au printemps 2018  à la galerie Lionelle Courbet (Paris 7e). Marik Korus reste fidèle à son rendez-vous biannuel à l’espace CRAFT du salon Maison & Objet de Villepinte.

www.marik-korus.com

Maison & Jardin Magazine