130 ans de création : 1885-2015

En son domaine : l’ébénisterie, elle perpétue un savoir-faire d’excellence et une production hexagonale dont la haute facture est plébiscitée à travers le monde. Plus encore, elle porte l’ébénisterie au niveau d’un art de vivre, par la création de meubles dont la fonction s’efface au profit de la seule présence. Comme le fait un objet d’art. Au carrefour des styles historiques et de l’avant-garde esthétique, Moissonnier trace ainsi son propre chemin, balisé par l’émotion, l’inspiration, le rêve, le décalage, mais aussi l’exigence. Une exigence portée au moindre détail, qui se traduit par le choix de finitions exclusives à chacune de ses créations, mais aussi par un engagement à préserver son environnement. Autant de valeurs qui font de Moissonnier une griffe intemporelle. Une estampille, synonyme d’audace et de sur-mesure, apposée sur une collection complète de meubles, mais aussi un signe de marque, pour tous les architectes décorateurs désireux de rencontrer une manufacture capable d’accomplir l’originalité de leurs desseins.

 

Aujourd’hui Une estampille du luxe français

Au fil des années, Moissonnier a su préserver son savoir-faire et l’enrichir jusqu’à devenir une référence internationale de l’ébénisterie contemporaine. Distinguée par le label « entreprise du patrimoine vivant » en 2010, la marque anticipe cette année là son avenir pour assurer sa pérennité. Elle demeure dans le giron familial grâce à Christine Duval et Jean-François Perche qui prennent les rênes de l’entreprise. Parents d’Annie-Pierre et Jean-Loup Moissonnier, ils s’appliquent d’abord à en préserver le savoir-faire, l’exigence et le style. Les taches se répartissent ainsi, naturellement, laissant la création à Annie-Pierre, et le développement à Christine et Jean-François. Sous leur impulsion, un bureau d’études voit le jour. En parallèle des collections lancées chaque année en janvier, il met les compétences des ateliers à la disposition des acteurs de la prescription qui trouvent en Moissonnier un fabricant expert, apte à réaliser avec une grande souplesse et réactivité, leurs projets. Cette nouvelle corde à l’arc de Moissonnier redimensionne l’entreprise. Griffe du luxe français, elle devient une maison à part entière, capable de sortir de son registre, pour mettre son talent au service des plus grands décorateurs français et internationaux.

Labels EPV et Atelier d’Art de France

Aujourd’hui, préserver les savoir faire artisanaux est devenue une préoccupation majeure pour nombre d’entreprises familiales françaises. C’est pourquoi Moissonnier est adhérent des Ateliers d’Art de France qui regroupent et représentent le secteur des métiers d’art, en font la promotion en France et à l’international, et accompagnent les entreprises adhérentes dans leur développement. Depuis 2010, Moissonnier est labellisée Entreprise du patrimoine vivant. Pour l’ébénisterie bressane, c’est la reconnaissance du travail mené quotidiennement par ses artisans autour de savoirfaire devenus rares. Cette distinction, accordée par le Ministère de l’Economie et de l’Industrie, récompense et accompagne des maisons qui se caractérisent par une histoire et un patrimoine parfois séculaires, des capacités d’innovation et des savoir-faire rares qui ont contribué à asseoir leur notoriété dans le tissu entrepreneurial français.

LE CATALOGUE

Chaque année en janvier, Moissonnier présente sur le salon Scènes d’intérieur pendant Maison&Objet, une nouvelle collection thématique. Elle vient étoffer la richesse de son catalogue, comptant à ce jour 160 références. Carte du tendre du mobilier, elles en illustrent toutes les familles : des buffets aux bureaux et bibliothèques, des commodes aux tables et consoles, sans oublier les lits, chevets, miroirs et accessoires, ainsi qu’une riche gamme d’assises. Jouant sur la beauté naturelle des bois, les couleurs d’une infinie palette de laques, sur des effets de matière toujours plus surprenants, ou encore sur les motifs peints, Annie-Pierre Moissonnier élabore chaque nouvelle ligne comme un défilé d’inspirations. Sur le corps de meubles issus du vaste corpus du mobilier européen, les finitions opèrent à la manière d’un vêtement et les ornements de bronze à la manière d’accessoires. L’air du temps impose ainsi son empreinte sur la tradition patrimoniale et, d’un hommage rendu à Vivienne Westwood à des itinéraires imaginaires autour du voyage ou de la douceur de vivre, les formes des 18ème, 19ème et depuis peu du 20ème siècle s’éveillent au présent. Chaque nouvelle référence entre ainsi dans le vaste nuancier du catalogue Moissonnier, comme autant d’exemples du savoir-faire exclusif de la marque.

www.moissonier.com

Maison & Jardin Magazine