© Eric Mercier

À L’ORIGINE

Elle a la joie de vivre communicative, une allure dynamique, une personnalité iconoclaste, une énergie indéniable avec un sérieux penchant pour la création, Chloé B s’enthousiasme pour le DIY* (do it yourself), et rien ne semble lui résister.

C’est par un heureux hasard qu’elle réussit à combiner ses talents et en faire jaillir une idée qui marque un tournant dans sa carrière. À l’occasion de son anniversaire de mariage, elle cherche un cadeau original et se met à rassembler des centaines de photos.

Son intention ?

Concevoir un collage magistral entièrement réalisé à la main pour son mari. Déçue par le résultat, elle décide de tout reprendre en mode digital. C’est gagné !

Efficace, ce modus operandi la comble tout en lui permettant une grande quantité d’offres créatives.

« Le digital apporte une précision et une fluidité dans la réalisation inégalables »

Et le jeu devient art …

Conquis par son style solaire et sa rigueur légendaire, par son inspiration aussi, ses amis se pressent à sa porte, les bras chargés de photos à mettre en scène.

Les commandes affluent ; baptêmes, anniversaires, Saint-Valentin, Chloé croule sous les demandes et, prise au jeu, décide de se lancer pleinement dans cette nouvelle passion.

Un nouveau métier s’ouvre à elle. L’aventure est en marche…

ELLE EXCELLE AU PIXEL

Les mosaïques de Chloé composent une œuvre, un visage, un message, un logo, une silhouette, avec des milliers d’images.

Avec toutes ces micro-photos, l’artiste raconte une histoire, avec une pudeur assumée et  une lecture à double sens qui ravit ses aficionados. C’est un peu comme si tous les pixels qui constituent une image se mettaient à être signifiants. Au-delà de l’attrait hypnotique des deux niveaux de lecture, l’art de Chloé, c’est d’inventer ou de réinventer l’ADN d’un portrait.

À la genèse de toutes ses œuvres, il y a une photo, c’est l’inspiration de l’artiste ou du client qui constitue la première lecture du tableau. À partir de ce cliché, que l’on vienne avec quelques souvenirs ou des centaines de photos, le procédé est identique.

Chaque visuel est trié puis recadré en fonction de son contraste et de son échelle chromatique. Dès que la mosaïque prend vie, Chloé réalise un premier tirage en taille réelle qu’elle soumet à l’approbation de son futur acquéreur avant de lancer l’impression finale, puis l’encadrement.

Assemblées à l’aide de clichés personnels, et/ou de photos triées sur le volet, ces mosaïques

digitales reconstituent un univers en parfaite adéquation avec le portrait que l’on souhaite immortaliser. Œuvres à double lecture, elles ont une forte portée émotionnelle et personnelle quand, par exemple, on aperçoit bolides, cigares et motos vintages derrière des portraits de légendes et de stars iconiques.

LE SUPPLÉMENT D’ÂME

De la réflexion créative à l’emplacement même du tableau, Chloé est sur tous les fronts pour accompagner ses clients et leur livrer une œuvre clé en main.

Sa force ?

Créer une relation privilégiée avec ceux qui lui confient anecdotes et pans de vies. À l’arrivée, l’émotion est toujours au rendez-vous. Poétiques, ses créations apportent une touche ultra-contemporaine aux intérieurs, qu’ils soient urbains, en bord de mer ou à la montagne…

Les tableaux sont réalisés sur mesure dans un délai de 7 à 8 semaines à partir de 1 000€, à la demande ou disponibles en séries limitées à 7 exemplaires numérotés et signés.

www.chloepopart.com

Maison & Jardin Magazine