19 mai – 4 novembre 2018

Pour cette 6ème édition de la saison photographique, le Département de la Sarthe propose Aux visiteurs de l’Abbaye Royale de l’Épau, dès le 19 mai, une diversité de regards sur la citoyenneté. Cette année les photographes invités interrogent sur notre rapport à l’environnement, à notre mémoire collective et aux évolutions de la société.

Un thème : « Citoyenneté et vivre ensemble »

Abbatiale, salles d’exposition au sein de l’Abbaye, sans oublier le magnifique parc de 13 hectares deviennent le terrain de jeu de dialogues entre présent et passé grâce aux œuvres de 14 photographes. 

Ce rendez-vous immanquable de l’été, à moins d’une heure de Paris, offre un double regard sur un lieu chargé d’Histoire et des photos saisissant l’instant d’histoires. Chaque exposition a son propre récit, sublimé par la scénographie qui joue avec le lieu que ce soit au sein de l’Abbaye, sur les troncs d’arbres, sur les murs …

Un parcours photographique en plein air (parc de l’Abbaye) : 

Du 19 mai au 4 novembre 

Leila Alaoui – « No pasara » – L’expression de la volonté de jeunes marocains cherchant un avenir meilleur de l’autre coté de la Méditerranée 

Corentin Folhen – « Haiti » – Un regard fascinant pour raconter cette ile loin des clichés après le séisme de 2010. 

Tim Franco – « Metamorpolis » – La métamorphose de Chongqing, une des plus importantes métropoles chinoises où comment un choc de civilisation est mis en lumière par la photographie. 

Daesung Lee – « Futuristic Archeology and the vanishing island » – Un regard sans concession sur la désertification à l’oeuvre en Mongolie. 

Guy Le Querrec – « Jazz » – Des expressions intenses sublimées par le noir et blanc 

Thomas Pesquet – « Terre » – Les plus belles photos de notre planète vue d’en haut

Au coeur de l’Abbaye : du 24 juin au 16 septembre Gros plan danse ! 

Frederick Lermeryd (Abbatiale) – “The slum ballet” Le plus grand bidonville d’Afrique de l’Est sublimé par les photos de son école de ballet 

Gérard Uféras – « Bolchoï » Série incroyable de force et de sobriété sur le mythique théatre russe à l’occasion de sa ré-ouverture en 2001. 

Pour rappel, la programmation culturelle de l’Abbaye Royale de l’Épau s’articule autour de 3 thématiques : l’architecture, l’artistique (musique, parole, photographie et cinéma) et la notion de paysages au travers de la relation entretenue entre l’Abbaye Royale de l’Épau et ses jardins et la création d’un verger conservatoire.

Egalement, des collégiens sarthois exposés comme les « pros ! » 

4 collèges sarthois ont participé au programme « Photographie au collège », une initiative du Département afin de développer l’éducation artistique et culturelle pour les collégiens et l’éducation à l’image par le biais de la photographie. En 2018, 3 résidences photographiques ont été menées et le fruit de ce travail fera l’objet d’une exposition au cours de cette nouvelle saison photographique de l’Épau. Pascal Barrier, Georges Pacheco, Alain Szczuczynski, les photographes professionnels investis dans ces projets, ont ainsi animé une douzaine d’heures d’ateliers au sein de l’établissement ou ‘hors les murs’.

L’objectif de cette intervention autour de la photographie, est d’impulser une dynamique de rencontre entre les jeunes, un artiste photographe et une démarche créative. Elle permet ainsi le dialogue avec et autour d’un artiste.

www.sarthe.fr

Maison & Jardin Magazine