Open space, coworking, flex office… l’agencement et l’environnement des espaces de travail est en pleine mutation. Une métamorphose qui a été au cœur de la 8e édition du salon Workspace Expo, en avril 2018 à Paris.

Durant trois jours, 200 marques françaises ont présenté leurs dernières innovations à destination des espaces partagés, petites surfaces ou autres plateaux XXL. Parmi lesquels du mobilier ingénieux, modulable, maniable, des matériaux performants, des solutions originales pour redynamiser des équipes et apporter un confort optimal et une sensation de bien-être sur le lieu de travail… tout est prévu pour surprendre et aider à concrétiser sa vision du bureau idéal.

 

Selon Laurent BOTTON, directeur de Workspace Expo, le flex office (bureau non attribué) est certainement ce qui modifie le plus la façon de travailler dans les entreprises de nos jours. Avec ce principe, les salariés se réunissent en fonction d’une activité commune. Un parti pris

qui incite les entreprises à se recentrer sur leur cœur de métier et s’interroger sur la réorganisation interne qu’elles doivent opérer. A titre d’exemple, on assiste actuellement à la création de « quartiers » au sein d’une même entreprise, où celles et ceux qui exercent une même fonction se retrouvent, comme pourraient le faire des voisins de quartier dans une ville. C’est une nouvelle façon de créer de l’appartenance dans une entreprise.

OPTER POUR DU MOBILIER INTELLIGENT

Priorité à l’utile, au fonctionnel et au mobile. Le bureau du 21e siècle ne s’encombre pas de superflu. A l’heure du flex office, une assise propose plusieurs positions tout en protégeant nos articulations, une table multiplie les fonctions, des rangements se modulent et s’adaptent à des espaces ouverts et connectés. Une logique qui se décline pour la maison qui parfois est aussi un lieu de travail, avec du mobilier s’intégrant facilement dans des espaces plus limités.

Maison & Jardin Magazine