Sybille de Margerie élabore ses concepts créatifs en s’immisçant au plus profond de la singularité des espaces qui lui sont confiés. Culture, émotion et création sont ses maîtres mots pour retranscrire une atmosphère ou une expérience intrinsèquement liée à un environnement et à l’histoire d’un lieu.

« Je ne cherche pas à laisser mon empreinte partout où je passe, je cherche à révéler à travers le design l’âme propre et l’unicité d’un lieu ».

Un luxe qui « se vit »

La dimension poétique et très féminine de la signature de Sybille de Margerie donne naissance aux univers les plus sophistiqués. Modernité, fonctionnalité et confort émanent d’une multitude d’impressions et de sensations, parfois irrationnelles et immatérielles, que seul un sens poussé de la perfection et du détail peuvent révéler au grand jour.

Tel est le véritable luxe.

Sensibilité, empathie et respect de l’autre permettent à Sybille de Margerie d’anticiper les désirs et de cerner les personnalités. Climat de confiance et loyauté naissent de ces échanges et sont indispensables à la réussite d’un projet.

Un capital essentiel à la liberté de création.

Une indépendance de style

Cette sophistication « innée », doublée d’une forte personnalité et d’un goût audacieux, ont permis à l’architecte d’intérieur formée à l’école Boulle d’affirmer une culture personnelle du luxe au service de réalisations très exclusives. Elle nous confie « J’aime l’équilibre entre la tradition et la modernité, j’attache une grande importance à la fluidité des espaces, au travail de la lumière et au confort. Mon travail se lit également dans la culture du détail, le choix des matériaux et l’harmonie des couleurs ».

Le Chalet situé à Courchevel 1850, est construit dans la pure tradition des chalets de la Tarentaise en Savoie. Pierre, bois et ardoise, il s’inscrit dans un environnement de station de sport d’hiver et de prestige. Le projet de décoration s’articule autour de ces éléments constructifs pour offrir une sorte de voyage initiatique au sein d’un univers riche en couleurs et en émotions.

Les fondations du chalet, implantées au cœur des roches des Alpes, sont les bases du projet de décoration du sous-sol et du rez-de-chaussée. C’est un univers calme et feutré, adossé à la montagne, à l’abri et protégé du monde extérieur. Les éléments de structure y sont solides et rigoureux. Les matériaux utilisés respirent l’authenticité tels que la pierre grise et parquet teinté noyer au sol, bois brulé et mosaïque de verre effet « corne », patine bronze et métal noirci, tissus, cuir et fourrure dans des camaïeux de tabac, camel et beige, matières douces, chaleureuses et protectrices.

Comme le chalet sorti de terre, ou extrait de la pierre, l’univers proposé au premier étage s’articule autour de la découverte et du lien au monde extérieur environnant : nature omniprésente, forêts et alpages, décors aux multiples facettes et changeant au fil des saisons. Pierre grise et bois teinté noyer de nouveau pour le sol, fil conducteur du projet, patine béton claire, bois naturel ou blanchi pour les agencements. Univers lumineux, association de couleurs fortes, safran et ocre, nuance des feuilles en automne, bleu azur et turquoise, reflets de ciel mélangés à des roses et des rouges de fruits et de fleurs de saison.

L’ascension continue vers les cimes et les deux autres étages sont eux aussi en relation direct avec la nature environnante : blancheur des neiges, pureté des lignes ; de l’air et de la lumière. Blanc de l’altitude omniprésent ; rehaussé de gris perle et de beige. Pierre grise et toujours parquet au sol, mélangés à des moquettes de laine confortables, bouclées et naturelles, enduits et bois à la chaux dans des teintes douces et reposantes. Tissus flanelles et tricots, velours et lins vieillis, une ambiance reposante propice au rêve et à l’harmonie.

Maison & Jardin Magazine