La designer indienne Gunja Gupta est exposée dans « La folle histoire du design » au Musée des Arts Décoratifs à Paris.

Depuis le 19 octobre 2018, le Musée des Arts Décoratifs dévoile son nouvel écrin dédié au design en proposant un panorama de la création moderne et contemporaine des années 1940 à nos jours.

Aux côtés de créations phares signées Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Roger Tallon, Philippe Starck, Jasper Morrison ou encore Iris van Herpen, l’artiste et designer indienne Gunjan Gupta présente une de ses œuvres emblématiques : le trône « Muda Walla » composé d’une accumulation de tabourets en bambou et de pièces de vélo recyclées sur un cadre en acier.

« Les chaises sont un symbole de l’Inde depuis l’antiquité et j’aime jouer avec cette notion dans mon travail » précise Gunjan Gupta. Le trône « Muda Walla » fait partie d’une série Bicycle Throne qui capture cette vision emblématique des vendeurs de vélos disparaissant totalement sous le volume de leur charge. À la fois installation sculpturale mais aussi simple tabouret en bambou, le « Muda » renverse l’idée du trône.

Gujan Gupta est la fondatrice du studio de design et de mobilier haut de gamme Wrap Art & Design basé à New Delhi. Elle ne cesse de défendre l’artisanat indien et ses savoir-faire ancestraux ; s’efforçant de promouvoir le meilleur du « Made in India » à l’échelle mondiale.

Gunjan travaille avec des matériaux naturels comme le bois, la pierre, la terre cuite… Elle utilise également d’autres éléments plus précieux comme la feuille d’argent et la feuille d’or, des pierres semi-précieuses. « J’aime ce contraste de matériaux mondains et précieux que l’Inde a à offrir, leur juxtaposition est si réelle et si belle. Cela imite le paysage visuel de l’Inde urbaine où il est courant de voir une Bentley et un char à bœufs dans le même royaume ».

Maison & Jardin Magazine