Pratique et utile, le chariot de courses en bois de Madame Victorine a fait une entrée très remarquée lors du salon Maison & Objet. Découverte d’un produit français plutôt innovant.

Comme toutes les bonnes idées, celle de Anouk est née d’un constat tout simple. A Annecy, Anouk, habite au sein d’une résidence avec de grandes coursives et très vite la jeune femme constate combien il est difficile et compliqué de transporter ses sacs de courses. « Pourquoi porter quand on peut faire rouler ? », s’interroge la Savoyarde. Elle en discute avec Elisabeth, sa maman, et ensemble elles imaginent alors le concept d’un chariot pliable, léger, doté de deux plateformes sur lesquelles des sacs seront accrochés. Le chariot une fois plié sera mis dans une housse et peut se porter sur l’épaule. 

Immergées dans le bain de l’innovation et de la technique, les deux novices prennent peu à peu leurs marques et gardent le cap pour que leur idée aboutisse. C’est d’abord vers la robustesse de l’acier que les créatrices se tournent, avant de revenir vers leur première idée, un chariot beau, durable et  ‘’Made In France’’  et de faire confiance à la solidité et la beauté du bois. 

Jamais son mon Vic

La marque Madame de Victorine fait alors confiance à la start-up annecienne, Obsess, créateur de la matière Weden, qui a servi à l’élaboration du chariot. Cette dernière combine nature et technologie composite. L’équilibre parfait entre rigueur et flexibilité́. La matière évolue, progresse, sans jamais négliger l’essence du bois, sa nature première. Solide et avec un minimum de visserie apparente, les courbes du chariot sont plus que jamais naturelles.

Du haut de ses 1,00 m, celui qui a été rebaptisé le Vic, est un poids plume de seulement 2.4 kg. Ultra léger, design et très utile, se décline en différentes essences de bois.  Cet indispensable des courses risque de faire des émules. 

www.madamedevictorine.com

Maison & Jardin Magazine