Dans un petit village entre Le Mans et La Flèche, une famille se transmet, depuis plus d’un siècle, l’art de la ferronnerie. La toute dernière génération féminise la profession et la diversifie.

L’atelier de ferronnerie de Saint-Jean-de-la-Motte en Sarthe a vu défiler cinq générations de forgerons. « Mon arrière-arrière-grand-père a lancé cette forge en 1882. Mon père m’a enseigné le métier et m’a transmis les rênes de ce lieu en 2013, raconte Caroline Delareux, artisane d’art. Enfant, je le regardais travailler à travers la fenêtre parce qu’il manipulait des matières et des outils dangereux pour une petite fille. Aujourd’hui, je suis la seule femme de la famille à reprendre le flambeau. » Pourtant, le métier de forgeron n’était pas un choix évident au départ. Après un BTS de commerce, Caroline Delareux devient responsable de formation. Mais l’envie d’exercer un métier manuel la rattrape à 25 ans. Elle hésite dans un premier temps à se tourner vers la forge. Face aux doutes de son père, elle devient d’abord fleuriste. Six ans plus tard, une formation d’ébénisterie en complément, la jeune femme intègre l’atelier familial.

Tradition du fer forgé d’extérieur et décoration d’intérieur

Dans cette authentique forge patiemment préservée par ses aïeux, Caroline Delareux répond à des demandes de créations uniques : de la conception à la réalisation en passant par la finition. « En ce moment, je réalise des portes et des grilles en fer forgé pour le parc d’une demeure sarthoise. » Elle apprécie l’assemblage de ses matériaux favoris : le bois, le métal, le laiton, l’étain entrent en fusion avec la marqueterie, la ferronnerie, le soudage et le découpage. Portails, serres de jardins, garde-corps et verrières portent la griffe K-Del.

Depuis 2018, Caroline Delareux s’est associée avec un chaudronnier, Valentin Poilvez. Ensemble, ils conçoivent une gamme de mobilier d’intérieur du design à la réalisation des pièces. « Nous débutons avec des premiers prototypes de lampes, alliance de métal et de bois. Notre concept peut ensuite se décliner en une multitude de matières. » Par la suite, les deux associés, qui collaborent avec des designers français prestigieux, souhaitent élargir leur gamme à des consoles, des tables et des chaises en fer forgé.

www.k-del.fr

Maison & Jardin Magazine