Reconnu mondialement pour ses intérieurs éclectiques et emblématiques,

Jean-Louis Deniot s’illustre de multiples façons et divers domaines, laissant sa formation académique se traduire en une expression à la fois informelle et audacieuse.

Comment définiriez-vous votre signature ?

Depuis mon plus jeune âge, je suis passionné par les différentes périodes de l’architecture historique, de la décoration intérieure, de l’art et de l’ameublement. Je cultive un style de décor plus éclectique et expérimental avec des juxtapositions plus audacieuses. J’aime les décors grandioses mais cool, sexy et atmosphériques, tout à la fois. Je suis très influencé par l’emplacement du projet, la ville où il se trouve. Chacun de mes projets est en phase avec son pays et son environnement spécifique – et bien sûr avec mes clients. J’aime que chaque projet soit unique, sans répétition de travaux antérieurs, il n’y a donc pas de look prédéfini. Le plaisir est d’inventer, de s’adapter à chaque projet et de toujours créer de nouveaux concepts décoratifs.

Qui a le plus inspiré votre travail et votre style ?

Je voyage constamment ce qui me permet de trouver la beauté et l’inspiration dans d’innombrables choses, lieux ou expériences. Dans chaque pays que je visite, j’essaie de voir le plus de sites possibles. J’achète des tas de livres, j’essaye d’assister à des soirées, des concerts, des défilés de mode et des expositions d’art.

Je passe beaucoup de temps à réfléchir à de nouvelles idées pour de futurs exercices. Je suis vraiment inspiré par chaque site. Chaque propriété semble demander un résultat spécifique, puis les idées me viennent droit à la tête dès que je me concentre sur les quelques composants existants et inspirants. La priorité principale est l’osmose en chaque endroit.

 

 

Lors de la conception d’intérieur pour des clients internationaux, quelles sont les différences de culture ou de climat auxquelles vous devez être attentif ?

De manière générale, je demande quelques images d’inspirations, afin de mieux comprendre leur projet, leur point de vue et leurs attentes. Comme il s’agit d’images de magazines ou de Pinterest, les projets existent déjà. Le plus compliqué et excitant est donc de devoir élaborer un plan pour qu’ils soient captivés par leur décor pour les 20 prochaines années au lieu de leur donner exactement ce qu’ils demandent et ce qu’ils voient dans les magazines. Chaque client, chaque projet est différent.

Quel projet vous a donné le plus de satisfaction ?

Tous mes projets sont mes bébés, et je suis fier de tout ce qui a été réalisé jusque-là.

 

5th avenue

L’idée principale de ce magnifique appartement situé dans le meilleur quartier de New York était d’en faire un appartement cool et chic digne de la 5ème avenue. Il est situé dans l’un des bâtiments les plus prestigieux de la ville avec un impressionnant décor de hall d’entrée.

Ébloui par les espaces communs, Jean-Louis Deniot souhaitait proposer quelque chose d’aussi recherché sur le plan esthétique pour l’appartement.

Cela commence par l’entrée. L’appartement était très sombre, Jean-Louis Deniot a essayé de jouer avec les graphismes toniques mais dans des tons plus clairs. Ce qui est remarquable ici, c’est la juxtaposition entre le marbre bicolore et les deux variantes du papier peint japonais. Les portes, conçues par Jean-Louis Deniot, créent des contrastes et réfléchissent la lumière grâce au miroir biseauté horizontal encadré de bronze. Dans cet espace, le mobilier apporte une touche graphique supplémentairte qui le rend instantanément emblématique.

Le reste de l’appartement est un mélange élégant de détails Art déco et néoclassique éclectique et chic. Jean-Louis Deniot l’a créé de A à Z afin d’exploiter au mieux le potentiel de l’espace comme la hauteur sous plafond, dans le but de rappeler que l’on se trouve quand même sur la 5ème à New-York mais également de sublimer la grandeur de ce célèbre bâtiment d’avant-guerre.

Le principal défi du projet était de contrôler la lumière naturelle. Jean-Louis Deniot réussit en jouant avec les contrastes de lumière à créer un effet à la fois doux et stimulant, en gardant la palette la plus légère possible.

Malgré une base française, l’appartement a une atmosphère américaine élégante puisque Jean-Louis Deniot s’est procuré le mobilier à la fois en Europe et aux États-Unis. « New York est l’équilibre parfait entre le chic américain classique et l’élégance historique européenne. »

Chicago

Nous présentons ici un projet réalisé à Chicago sur North Lake Shore Drive pour un couple d’américain collectionneurs de verre de la période de la Sécession autrichienne. Jean Louis Deniot était responsable de la rénovation et de la planification architecturale, ainsi que de la décoration intérieure et de l’ameublement pour ce projet de rénovation complète. L’appartement de 5 000 pieds carrés a été complètement démoli, ce qui a nécessité une rénovation qui a duré un peu plus de deux ans.

La structure et la conception sont de style néoclassique français et comprennent des détails de plâtre d’époque, une sélection de superbes surfaces en marbre, un carrelage en nacre sur mesure pour la salle de bains principale de Madame et des menuiseries très travaillées.

La collection de meubles est un mélange de superbes antiquités des années 40 françaises, dont des pièces de Serge Roche, Gilbert Poillerat, René Prou, Jacques Adnet, Raymond Subes, Paul Follot, Dominique et bien d’autres.

Les meubles anciens sont complétés par de grandes pièces sur mesure conçues par Jean Louis Deniot et par d’autres designers tels que Hervé Van der Straeten.

 

Maison & Jardin Magazine