Architecte décorateur à la carrière riche et variée, Philippe Jegou travaille tout à la fois pour des clients privés ainsi que pour des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration auxquels il garantit un projet personnalisé et étudié dans les moindres détails.

Philippe Jegou a commencé sa carrière d’architecte décorateur en 1989 « Je suis parti en Tchécoslovaquie après la chute du mur de Berlin », raconte-t-il. « J’ai travaillé sur la réhabilitation du patrimoine immobilier ». De retour en France il entre dans une prestigieuse agence de décoration parisienne en qualité de chef de projet avant de créer sa propre entreprise en 2008. Il aménage ainsi plusieurs luxueux appartements parisiens ainsi que des villas patriciennes en Italie sans négliger des formats plus petits auxquels il apporte le même soin.  Il a également à son actif plusieurs hôtels de charme dont la chambre du marais et l’hôtel d’Angleterre au cœur de Paris.

Une écoute attentive

Le décorateur se place à l’opposé d’une tendance actuelle qui veut faire de nos intérieurs un monde monochrome au contenu minimaliste. « En ce moment nos intérieurs sont gris ou blancs et vide de toute originalité, notre culture si riche s’efface devant des volumes désincarnés. Je m’inscris contre cette standardisation. Comprendre le client, l’aider à formuler ses goûts et ses désirs est l’essence même de notre métier ».  Philippe Jegou privilégie ainsi l’échange, le dialogue voire le débat d’idée avec le client qui conduit à l’émergence du désir et rend possible la personnalisation du projet.

Après une phase d’ébauche de propositions il réalise un avant-projet soumis au client qui conduira au projet définitif.

L’artisanat mis en valeur

Une fois le projet ainsi définit il s’entoure de spécialistes chevronnés et conduit les opérations jusqu’à la livraison.

« Notre pays dispose d’un savoir-faire hors du commun dans lequel il faut puiser » aussi ne s’interdit-il aucun corps de métier parmi la vaste corporation des artisans : peintre décorateur, staffeur, doreurs, tapissiers etc…  Proportions étudiés, soucis du détail et de la finition, Philippe Jegou se distingue et s’apprécie pour son exigence.

Des projets uniques et variés.

Passionné par l’histoire des arts décoratifs, il vient de donner toute sa mesure à l’occasion de la restauration des salons de réception de l’Hôtel de Bezenval (ambassade de Suisse rue de Grenelle). « J’ai adoré travailler pendant deux ans à rendre éclats et couleurs aux tapisseries, aux boiseries et aux bronzes de l’hôtel de Bezenval. Il travaille actuellement au réaménagement des chambres de l’hôtel d’Angleterre rue Jacob à Saint-Germain-des-Prés et s’apprête à entamer le projet d’une maison d’hôte en Normandie. On peut voir sa dernière création à Boulogne Billancourt, LE GARDEN CAFE, où il a pu détourner les colonnes de soutien pour en faire des arbres créant ainsi un jardin hommage à « Le Nôtre » dont le portrait s’inscrit en point de mire d’une perspective « à la française » évidemment !

http://decoration-philippejegou.fr

Maison & Jardin Magazine