Maison et Jardin Magazine lycee toulouse lautrec

La formation en tapisserie décoration du lycée professionnel Toulouse-Lautrec de Bordeaux s’appuie sur une pédagogie par projet.

Des formations spécifiques menant aux métiers de l’artisanat d’art.

Le lycée Toulouse-Lautrec de Bordeaux, labellisé Lycée des Métiers d’Art en 2008, dispense des formations spécifiques menant aux métiers de l’artisanat d’art. L’établissement propose un cursus en Tapisserie Décoration.  La section compte 72 élèves sur trois niveaux (seconde, première et terminale Bac Pro) avec des classes de 24 élèves. « Notre formation rencontre un vif succès auprès des jeunes qui se passionnent pour les métiers de l’artisanat » déclare Nadia Lescouzeres, professeur d’atelier.

Un métier résolument moderne et porteur d’avenir

Le tapissier décorateur participe activement à la décoration d’intérieur et intervient sur des assises, des décors, des luminaires. « Le premier objectif est de mettre en avant la modernité du métier tout en utilisant des techniques anciennes. Nos élèves travaillent sur des projets très contemporains. Leur créativité est sans cesse sollicitée. C’est très stimulant. Depuis l’arrivée en 2012 de notre nouvelle équipe enseignante, nous promouvons les projets de nos élèves en les mettant en scène selon une thématique donnée au salon des créateurs OB’ART de Bordeaux » explique Nathalie Suc professeur d’atelier.

Maison et Jardin Magazine Elève en formation tapissier toulouse lautrec

De la théorie à la pratique

La formation porte sur les techniques propres à la tapisserie et à la connaissance des matériaux et des outils. La partie théorique s’appuie sur l’histoire des styles, les arts appliqués, le dessin technique, l’économie, la gestion…

La théorie et la pratique sont liées dans le cursus. Concevoir, penser son projet, le réaliser nécessitent pour nos élèves d’avoir une vision globale du produit fini. C’est pourquoi les enseignements s’imbriquent de manière cohérente et font sens. Nous tenons à rester dans le savoir-faire concret 

Chantal Rodriguez, professeur d’atelier.
Maison et Jardin Magazine travaux pratique lycee toulouse lautrec

Les lycéens sont nombreux à vouloir poursuivre leurs études après le Bac. Ils peuvent postuler à un DN-MADe (diplôme national des métiers d’art et du design). « Certains font un CAP pour se perfectionner en tapisserie d’ameublement traditionnelle en siège ou en décor ou dans un domaine précis comme la maroquinerie de luxe, l’ébénisterie, ou encore la menuiserie agencement. » Il est aussi possible de trouver un emploi après l’obtention de leur BAC au sein d’une entreprise de même activité. « Et d’ouvrir également son atelier » ajoute Marie Alice Guercy, professeur d’atelier. La formation ainsi que des mini stages sont proposés dès la troisième. « Nos élèves deviennent nos meilleurs ambassadeurs. Ils font la promotion de la formation dans les collèges de la région et ils suscitent de nouvelles vocations. »

www.lautrecbordeaux.fr

Maison & Jardin Magazine