A deux heures d’Agadir, l’hôtel Les 3 Chameaux est l’endroit idéal pour se ressourcer, s’évader et profiter des plaisirs de la nature, face à l’Atlantique.

Vue de l'entrée de l'hôtel les trois chameaux au Maroc
Ralentir le rythme et à profiter du moment présent

En surplomb du pittoresque village berbère de Mirleft, dans le sud marocain, les ruines du fort militaire de Tidli ont subjugué Jean-François Bouquillon, ex-directeur de la restauration et de l’événementiel de l’Institut du Monde Arabe à Paris. Au début des années 2000, il quitte tout pour y bâtir un hôtel. Dans un style architectural traditionnel, Les 3 Chameaux invite à ralentir le rythme et à profiter du moment présent. Installé sur une colline où cheminent de petites chèvres, l’hôtel offre une vue splendide à la fois sur la mer et sur les montagnes de l’Anti-Atlas, qui échappent encore aux circuits touristiques marocains traditionnels.

Dans ce lieu chargé d’histoire, inspirant calme et sérénité, l’établissement a conservé l’authenticité du fort, privilégiant les matériaux locaux nobles (tadelakt et bjemat) pour habiller le sol et les murs rouges. L’endroit se veut respectueux de l’environnement : 40 panneaux solaires installés sur le toit fournissent l’électricité et les bouteilles en plastique y sont bannies.

Panorama sur les montagnes de l'Atlas au Maroc depuis une chambre de l'hôtel
Inspirant calme et sérénité, l’établissement a conservé son authenticité

Séjour farniente ou sportif

Construit comme une médina, l’hôtel se compose de 17 suites de plain-pied, toutes différentes et dotées de terrasses privatives. En couple, entre amis ou en famille, on s’adonne au farniente au bord d’une des deux piscines chauffées avant de profiter d’un massage et du hammam traditionnel. Les plus sportifs opteront pour une partie de tennis, de ping pong, de billard ou un cours de yoga.

La découverte de la cuisine marocaine commence dès le matin avec un petit-déjeuner gargantuesque servi par une équipe aux petits soins. En demi-pension, les voyageurs dégustent les tajines, couscous, poissons grillés, fruits de mer et légumes bio provenant d’une ferme locale. A l’apéro, c’est l’heure de grignoter des sardines dans le patio, près du feu de cheminée, en admirant le soleil se coucher sur le village et l’océan. L’adresse, simple et chic, est prisée des adeptes de déconnexion totale.

Échappées belles dans un Maroc magique

Sorti de l’hôtel, le visiteur a accès à une région riche en curiosités, entre mer et désert. Connu pour ses plages immenses où viennent se dérouler les vagues de l’océan Atlantique, Mirleft est un joyau de la côte marocaine. Les habitants y vivent tranquillement et s’animent principalement le lundi, jour de souk. C’est le moment de découvrir les fruits et légumes amenés par les paysans des montagnes alentours, d’acheter de l’huile d’argan et l’artisanat local ou de se poser à la terrasse d’un café pour déguster un sfinj (beignet) accompagné d’un thé à la menthe.

Le samedi, le marché aux chameaux de Guelmim, à une heure et quart de route, est le rendez-vous des acheteurs et vendeurs de dromadaires. Une manifestation haute en couleur à vivre grâce à une excursion au départ de l’hôtel. Des promenades et treks dans l’arrière-pays sont également au programme du séjour, en VTT, à dos d’âne, à cheval ou en 4×4. C’est l’occasion de déjeuner chez l’habitant et d’échanger avec les Berbères, peuple réputé pour sa générosité et son hospitalité. A plus de deux heures de voiture, dans l’Anti-Atlas, la découverte de Tafraoute, petite ville berbère nichée dans un cirque de granit rose, ne peut laisser indifférent. Une journée à la rencontre du Maroc authentique, hors du temps, au milieu des montagnes et des terres rouges.

Sous une tente marocaine, en plein désert
Découvrez le Maroc authentique, hors du temps.

Les joies de la Grande bleue

Principal attrait de la région de Mirleft, la mer attire les surfeurs aguerris qui viennent y titiller les vagues. C’est le spot parfait pour débuter en toute sécurité, avec l’une des écoles de surf installées en bord de mer.

A vingt kilomètres plus au sud, la plage de Legzira étend son banc de sable fin sur huit kilomètres. Bordée de falaises, elles est enjambée de plusieurs arches de roches rouges sculptées par la mer, qui en font sa renommée mondiale. A marée basse, la balade le long de plage en direction de ces arches offre une bonne heure de marche très agréable. Et pour avoir une vue d’ensemble de la région, quoi de mieux qu’un envol en parapente ? Vivre un coucher de soleil, au-dessus des montagnes et de l’océan, c’est aussi ça la déconnexion totale !

Maison & Jardin Magazine