Maison & Jardin magazine aime les volumes de l'architecture de Ludovic Zacchi

Accordant une importance particulière à l’environnement, celui qui nous entoure et celui que nous construisons, Ludovic Zacchi estime que l’architecture peut contribuer à se sentir mieux.

Ludovic Zacchi possède un parcours assez atypique. C’est suite à un licenciement économique en 2013 qu’il décide de prendre du recul afin de rechercher le lien le plus évident entre l’architecture, son contexte et ses usagers. Parallèlement, il crée plusieurs structures dédiées à la réalisation d’images de synthèse pour les architectes.

En 2015, il est lauréat d’un concours organisé par le CAUE de la Sarthe (en association avec deux architectes) et, en 2018, lauréat des nouveaux albums des jeunes architectes (AJAP 2018), un prix européen décerné par le ministère de la culture mettant en avant des jeunes architectes et paysagistes de moins de 35 ans particulièrement talentueux.

Cette récompense pousse Ludovic Zacchi à créer en juillet 2018 une structure qui lui permet d’exercer ses talents d’architecte et d’illustrateur d’architecture en même temps.

Maison & Jardin magazine aime les volumes de l'architecture de Ludovic Zacchi

Vision singulière de l’architecture

Le professionnel et son équipe considèrent que la meilleure architecture est celle qui n’est pas datable, c’est-à-dire intemporelle, celle qui n’entre dans aucune tendance. Leur principal objectif est d’intégrer les usagers et l’histoire des lieux au centre du maillage. C’est la raison pour laquelle ils accordent une importance capitale à l’écoute des attentes et des envies de leurs clients.

« L’architecture possède une vertu réparatrice. Elle offre à nos villes d’importantes connexions. Nous refusons l’architecture du mépris. Nous travaillons sur l’architecture du bien-vivre et du bien-être, à toutes les échelles », confie Ludovic Zacchi.

Maison & Jardin magazine aime les volumes de l'architecture de Ludovic Zacchi

Ses prestations architecturales dépendent des envies et du budget de ses clients.

Elles vont de la simple mission partielle (permis de construire) à une mission complète (permis de construire, études, et suivi de chantier) en passant par des études de réaménagement d’appartements à plus petite échelle. Ces prestations sont accompagnées de maquettes physiques et sont alimentées par des images de synthèse qui permettent aux clients de se projeter plus facilement dans leur futur environnement.

Le pôle images reste, en effet, un socle solide pour l’agence. « Les images alimentent notre travail d’architecte et inversement », souligne Ludovic Zacchi.

Maison & Jardin Magazine