La maison de vacances de l’architecte d’intérieur Elodie Menin

Architecte d’intérieur reconnue dans l’aménagement tertiaire, Elodie Menin nous fait visiter sa maison de campagne. Suivez la guide !

Toit et moi n’a pas son pareil pour agencer les lieux de travail. Son équipe conçoit en effet des espaces professionnels fonctionnels et esthétiques dans un esprit co-working. À sa tête, Elodie Menin, architecte d’intérieur nous ouvre les portes de sa maison de campagne qu’elle a entièrement réaménagée. De la pièce à vivre aux combles en passant par les chambres, on vous fait faire le tour du propriétaire de cette belle bâtisse du  XVIIIème revue et corrigée dans un esprit très déco !

Une maison de campagne comme un loft !

Située non loin de Paris, cette belle bâtisse classée du XVIIIème siècle a été entièrement rénovée par Elodie. Dans cette belle maison de campagne classée, le cachet de l’ancien est désormais sublimé par l’agencement contemporain et la déco actuelle. L’architecte d’intérieur a en effet actualisé les volumes : cloisons abattues, fenêtres déplacées, etc. Les espaces intérieurs offrent ainsi une toute autre physionomie à l’image de la vaste pièce à vivre au rez-de-chaussée, incluant cuisine, salle à manger et salon. De fait, les pierres apparentes de cette maison de campagne voisinent désormais avec des verrières atelier et un sol en béton ciré !

Côté déco, ce n’est pas mal non plus, avec notamment, dans le coin repas, une grappe de suspensions très boho venant coiffer joliment la table de ferme, chinée par Elodie.

Aménagement déco des combles

Cet aménagement intérieur esthétique et bien conçu inclut aussi les combles, laissés jusque-là à l’état de grenier. À l’image du rez-de chaussée, les espaces ont été décloisonnés. Ce qui a permis de créer une spacieuse suite parentale en lieu et place des combles. Celle-ci inclut ainsi une vaste chambre sous les toits qui ne manque pas de charme avec ses poutres apparentes. Sans parler de la balançoire en rotin, idéale pour se lover en mode coocooning !

Dans le prolongement, se trouve une belle salle de bain sous pente. À la silhouette ovale de la baignoire répond la douce forme organique des vasques reposant sur un établi en bois. Encore une belle pièce tendance chinée en brocante par Elodie ! Le contraste de matière brute et précieuse fonctionne à merveille entre ce meuble de métier marqué par le temps et l’aspect poli et raffiné du marbre des vasques. Aucun doute, on est bien ici dans une maison hype d’architecte d’intérieur !

Maison & Jardin Magazine