Les sculptures de Jardin Land Ji

Les Land Ji, installations artistiques et ludiques pour jardins privés et publics, réinventent l’art du mouvement en plein air. Ces sculptures de jardin interactives invitent à la détente et à l’exploration sensorielle.

Des installations ludiques inspirées d’un jeu traditionnel

Les Land Ji sont des sculptures de jardin en bois, à l’origine inspirées par un jeu traditionnel; qui consiste à guider à l’aide d’une cordelette une boule en haut d’un panneau incliné sans la faire tomber. Il y a une dizaine d’années, Damien Hillard, l’artiste derrière Land Ji, a expérimenté ce jeu en extérieur. Il a tout de suite pressenti le potentiel d’un tel exercice d’un point de vue psychomoteur et sensoriel. À la fois musicien, artisan et paysagiste de l’Ecole de Versailles; il a alors imaginé des sculptures interactives en châtaignier inspirées de cette expérience. Dans cette version artistique, le plan incliné du jeu se fait sculpture en bois massif, un palet d’ardoise a remplacé la boule. L’objectif n’est plus tant de gagner que de s’intéresser aux mouvements du corps, aux sensations et à la qualité de présence du joueur; dont les sens sont aiguisés par la concentration. Ces totems ludiques créés en Bretagne sont destinés aux jardins privés, aux jardins publics et aux jardins de soin.

Des totems de jardin qui libèrent le mouvement

Les Land Ji ne sont pas seulement des installations artistiques ni des jeux de plein air. Guider le parcours du palet sur le totem de bois mobilise en effet l’ensemble du corps; mu par de lents mouvements fluides qui rappellent ceux du qi gong ou du tai-chi. En maintenant une vitesse constante, le joueur trouve peu à peu son propre tempo pour entrer dans une sorte de méditation en mouvement. Une expérience relaxante qui permet de se recentrer sur ses sensations et le moment présent. Instruments de jeu corporel et sensoriel, ces sculptures d’extérieur trouvent aussi leur place dans les jardins de soin, en maison de retraite ou dans les centres de rééducation où ils sont autant d’occasion de mobiliser l’équilibre, la motricité fine et la concentration.

Des sculptures de jardin qui aiguisent la perception

Mais pourquoi installer ces totems de bois au jardin ? En tant que paysagiste, Damien Hillard a tout naturellement souhaité développer ses installations artistiques dans le cadre de parcs et jardins remarquables. Comme en 2020 dans le parc du château de Saint-Jean de Beauregard ou au château de Chantilly où ils ont rencontré un vif succès. Les Land Ji offrent l’opportunité d’approfondir l’écoute de son environnement et d’entrer en méditation, en symbiose avec la nature attenante. Là où la concentration aiguise la perception des sons, les formes ajourées laissent entrevoir la végétation en arrière-plan. Les volutes même du bois rappellent celles des jardins à la françaises.

Damien choisit pour ses sculptures de jardin un nom inspiré à la fois des cultures occidentale et asiatique. Il associe les notions de souffle vital et de paysage; tout en opérant un clin d’œil à la pratique en plein air du yoga ou aussi du tai chi, courante en Asie.

Maison & Jardin Magazine