Artiste contemporain : la vision de Stéphanie Poppe

D’origine belge, l’artiste peintre émergente Stéphanie Poppe est née à Anvers en 1984. Elle exerce également la profession de restauratrice d’œuvres sur papier. Bercée par l’histoire de sa famille, ce peintre s’est passionné très jeune pour la broderie et le papier. Les récits des voyages au Japon de son grand-père influencent grandement ses œuvres. Elle puise une partie de son inspiration dans l’œuvre de Claude Monet. Ses études d’art ont affiné son style.

Artiste contemporain : à la frontière entre plusieurs styles

Stéphanie Poppe réalise des tableaux d’art moderne abstraits qui se rapprochent à la fois de l’impressionnisme, du baroque et du biomorphisme. Sur ses peintures, elle applique de la broderie et du papier selon une technique de collage similaire à celle de la restauration de papier. Le fil conducteur de ses œuvres est la symbiose entre la nature, l’architecture et la culture dans le passé, comme le présent. Elle traite également de deux autres thématiques : « Natures artificielles » et « Fragiles ».

Artiste contemporain : les couleurs du monde

De l’idée au concept, Stéphanie Poppe travaille longuement ses œuvres et son propos. L’œuvre « Sumire » est une peinture abstraite au bleu de Delft, comme sur une céramique japonaise. Au pays du soleil levant, le Kintsugi est une technique qui consiste à réparer les céramiques avec des jointures dorées. L’artiste contemporain belge fait un parallèle avec la situation actuelle de pandémie qui évoque une façon de surmonter les épreuves de la vie et d’en sortir grandit.

De l’idée au concept, Stéphanie Poppe travaille longuement ses œuvres et son propos. L’œuvre « Sumire » est une peinture abstraite au bleu de Delft, comme sur une céramique japonaise. Au pays du soleil levant, le Kintsugi est une technique qui consiste à réparer les céramiques avec des jointures dorées. L’artiste contemporain belge fait un parallèle avec la situation actuelle de pandémie qui évoque une façon de surmonter les épreuves de la vie et d’en sortir grandit.

Maison & Jardin Magazine