Tag

street culture

Browsing

Artiste lillois du mouvement de la figuration libre, Étienne Mottez offre au regard des œuvres « coup de poing » qui séduisent autant qu’elles interpellent. Rencontre !

Mille et un chemins de traverse avant de devenir artiste

Artiste lillois

L’art a toujours fait partie de la vie d’Étienne Mottez. Celui qui vit une scolarité contrariée par la dyslexie et la dysorthographie trouve dans le dessin une échappatoire. Mieux, un moyen de tisser du lien social ! De cette enfance bousculée où il a du mal à trouver sa place, Étienne conservera cette farouche envie d’exister. Si pendant longtemps la peinture l’accompagne comme un journal intime, il faudra attendre sa rencontre avec son épouse Delphine, nommée « MEUPY » dans grand nombre de ses toiles, pour comprendre l’urgence de réaliser son rêve. Après un tour de France de compagnon du devoir et diverses expériences professionnelles en France et en Guadeloupe, Étienne Mottez accepte enfin d’embrasser la vie d’artiste qu’il mérite. Pour notre plus grand plaisir !

Une peinture hors du commun

Artiste lillois

Fortement inspiré par la street culture, Étienne Mottez a découvert le dessin à travers la bande dessinée et le graffiti. Depuis, d’autres artistes tels que Jean-Michel Basquiat, Hervé Di Rosa ou encore Robert Combas ont envahi son paysage. De la somme de ces influences diverses et variées naît une peinture chatoyante et bariolée qui surprend au premier regard. Mais derrière ces couleurs vives et ces graphismes qui s’entremêlent se donne à lire une histoire. Fidèle à son parcours hors du commun, Étienne Mottez n’a jamais perdu l’habitude de confier à ses toiles ses moments de vie et ses ressentis. Qu’ils soient heureux, ou plus tristes ! Et c’est peut-être de là que venait sa difficulté à offrir ses œuvres au monde. Ce n’est pas toujours facile de se donner à connaître…

Un message codé

Artiste lillois

Libéré de toute formation académique, Étienne Mottez savoure l’immense liberté dont il dispose pour révéler son talent créatif. Peinture acrylique, peinture à l’huile, bombe de peinture ou Posca : l’artiste lillois n’a de limite que celle de ses envies. À l’aise sur les grands formats, Étienne a besoin d’espace pour raconter son histoire. Derrière l’aspect visuel qui frappe le spectateur de plein fouet, saurez-vous déceler les hobo signs ? Ou encore résoudre les anagrammes systématiquement présents sur les toiles de l’artiste ? Ils sont autant de messages à décoder pour reconstruire l’histoire qui se cache derrière chaque œuvre…

Représenté entre autre par la Galerie Florence de Béziers ainsi que par la Lill’Art Gallery de Lille, Étienne Mottez exposera à Art Montpellier du 16 au 19 novembre prochain, au ST-ART à Strasbourg du 24 au 26 novembre ou, si vous êtes patient, à l’Art’Up Lille en mars 2024. Une occasion de se laisser surprendre par le talent de cet artiste lillois si singulier…