Tag

stylo bille

Browsing

Artiste peintre, Mallory Ramet offre au monde une peinture intimiste vibrante d’émotions, aussi colorée que lumineuse. À l’image de celle qui se cache derrière…

Naissance d’une artiste

Depuis l’enfance, Mallory Ramet trouve dans le dessin un refuge. Armée de son stylo bille, l’adolescente qu’elle est grime des portraits sans jamais gommer un seul trait. Un tour de force dont elle n’a pas encore conscience de la portée ! Il faudra attendre un parcours scolaire et professionnel en dents de scie avant que Mallory Ramet s’autorise à s’affirmer en tant qu’artiste. Ayant acquis un savoir-faire artisanal dans la maroquinerie de luxe, elle ose enfin faire confiance à ses doigts de peintre. Et se livre dans une peinture intimiste. Résultat ? Trois séries de tableaux qui, loin d’être différentes, tirent en réalité un trait d’union entre les états d’âme de Mallory. Plongée immersive au cœur d’un bouleversement de vie !

Se reconnaître dans la peinture intimiste

Mallory Ramet comprend qu’elle subit son existence plutôt qu’elle ne la vit avec sa série de portraits d’animaux. Loup, gorille, lion, tigre, aigle ou encore éléphant : chacune à sa manière, toutes ces bêtes sauvages défient l’artiste de leur regard perçant et l’enjoignent de reprendre sa vie en main. Une injonction qui touche en plein cœur tous ceux qui ont du mal à se regarder dans le miroir !

Autre période de la vie de Mallory Ramet, autre peinture intimiste, autre ambiance : avec sa série de portraits de femmes aux chevelures virevoltantes, l’artiste lutte contre sa peur de l’inconnu. Après avoir quitté un environnement sécurisant, elle décide de se laisser guider par le flot de la vie. Toutes ces femmes couchées sur le papier au stylo bille font inexorablement confiance au vent et aux éléments naturels pour les pousser dans la bonne direction. On craque pour la douceur des couleurs pastels qui émanent de ces toiles en mouvement. Une enveloppe réconfortante pour tous ceux qui se sentent prêts à sauter le pas…

Une affirmation de soi

Désormais en phase avec ses aspirations, Mallory Ramet n’échappe pas aux doutes et aux angoisses qui étreignent les artistes sincères. Ses portraits de femmes yeux fermés portent aux nues toutes ces héroïnes du quotidien qui sont capables d’une grande introspection. Baignées d’un halo de dorure, celles qui ne rappellent les icônes religieuses témoignent qu’après l’obscurité, vient toujours la lumière. Peaufinant son style et ses techniques, Mallory marie désormais une palette chromatique éclatante à des sequins brodés un à un à la main ou encore à des feuilles d’or appliquées minutieusement. Un travail de patience comme un chemin initiatique que l’on s’empresse d’emprunter à ses côtés…