Tag

Upper West Side

Browsing

Le cabinet d’architecture Chango & Co nous présente deux logements new-yorkais qui tranchent avec l’agitation de la ville. Comment créer un univers serein où il fait bon de se ressourcer ? Suivez le guide …

Flatiron appartment New-York

Premier des deux logements new-yorkais, le Flatiron Appartment est un appartement lumineux et ouvert. La designer Susana Simonpietri, du studio Chango & Co, a conçu ce lieu comme une oasis apaisante surplombant l’agitation de Manhattan. C’est pourquoi, elle l’a rempli d’une palette de couleurs neutres.

Matériaux nobles et teintes intemporelles

Pour établir le design de l’appartement, Chango & Co a utilisé l’espace comme source principale d’inspiration. Le revêtement de sol en noyer a servi de guide pour les matériaux et les couleurs des meubles sur-mesure. Ainsi, ils présentent tous une combinaison sobre mais avant-gardiste de cuir, d’acier et de bois récupéré. Sans oublier des tissus texturés dans les tons blancs, ivoires et gris.

Dans l’esprit loft industriel des logements new-yorkais

La pièce maîtresse de la cuisine est un îlot en noyer, surmonté de marbre doré Calacatta. Juste au-dessus sont suspendus trois grands pendentifs de Circa Lighting dans une finition nickel vieilli. Les tabourets ont été fabriqués sur-mesure par Mark Albrecht Studio. Leur combinaison d’acier laminé à chaud et de cuir tressé ajoute une touche industrielle élégante à l’espace loft.

Un canapé blanc moelleux, de Perennials Fabrics, ancre le salon. La table à cocktail de Four Hands dispose d’une porte en bois récupéré. Tandis que les tables d’appoint étroites ont des plateaux en marbre et des pieds en acier.

Upper West townhouse New York

Parmi les logements new-yorkais rénovés par l’agence Chango & Co, l’Upper West Townhouse tient le haut du pavé. Dans l’Upper West Side, cette maison de ville dispose de grandes fenêtres qui remplissent la maison de lumière naturelle. La palette de la maison blanche, beige et grise s’aligne sur l’espace rempli de courbes. Par contraste, des pièces aux textures innovantes équipent cet appartement.

La puissance de la lumière naturelle

Logements new-yorkais

Un canapé de Stahl & Band constitue le centre du salon. Ce dernier abrite en son cœur une cheminée. La pièce a été conçue pour maximiser la chaleur et le confort. Par ailleurs, la lumière traversant les baies vitrées reflètent l’intensité des couleurs. C’est cette lumière qui est sans aucun doute un élément clé de la conception.

Des chambres, émanent la même sensation de calme et de luminosité que dans le reste de la maison. Dans la chambre principale, la tapisserie tissée commandée par Hiroko Takeda illumine l’espace. Dans la chambre d’enfant où trône un berceau Crate & Barrel Hampshire, la couleur est introduite subtilement. Les notes d’empiétement rose, les appliques en forme de fleurs de l’Atelier Zu et le papier peint pastel de Calico éclaboussent comme une aquarelle.

L’importance de la palette chromatique dans les logements new-yorkais

Logements new-yorkais

Les armoires de la cuisine sont peintes en blanc avec des accents d’or. Par conséquent, Change & Co a sélectionné un or Calacatta pour les comptoirs. Dans la salle à manger, une grande fenêtre éclaire l’espace. La table Damien Langlois-Meurinne se décline dans une essence de bois plus foncée que le reste de la pièce. Une habile manière d’offrir un joli contraste ! Les chaises beiges aux accents noirs rappellent le lustre de L&G Studio au-dessus de la table. À l’arrière de la salle, une crédence beige avec des bords arrondis de KWH s’accorde aux chaises.

En montant, on découvre une applique en céramique beige 1stDibs qui se fond dans le mur. Elle éclaire donc le couloir dans toute sa longueur. L’entrée de la chambre principale dispose d’un comptoir marbré gris et blanc de ABC Stone. Le clou du spectacle ? Une tapisserie signée Hiroko Takeda qui surplombe le tout. Pour illuminer l’espace de chaque côté, des appliques en pierre de John Sheppard donnent le ton. Ainsi, la chambre offre automatiquement une sensation de tranquillité avec le mobilier moelleux et la palette de couleurs claires.

La perfection dans les détails

Logements new-yorkais

Le lit personnalisé est crème avec des tables sur le côté de Studio Paolo Ferrari. La tête de lit est recouverte d’un tissu crème de Larsen. De plus, elle s’enroule délicatement autour d’un banc sous la fenêtre orné de coussins. On craque pour les tissus de James Dunlap Textiles, Kerry Joyce et ZAK FOX qui habillent cet assortiment d’oreillers. Côté lumière, c’est un lustre imaginé par l’Atelier Demiurge qui est éclaire la pièce. Bien plus sombre que le reste de la chambre, il crée ainsi du volume. 

Dans la salle de bains, les carreaux beiges et noirs de la douche offrent un contraste avec les murs blancs. D’ailleurs, c’est le Smink Studio qui a signé leurs motifs inédits. De chaque côté du miroir trônent des appliques blanches d’Urban Electric.

Un sans faute pour ces deux logements new-yorkais !