Tag

techniques artistiques

Browsing

CLAM, de son vrai nom Christian Stabile, réalise une peinture instinctive où le ressenti prime sur tout le reste.

Un art spontané

CLAM était de ceux qui noircissaient leurs cahiers de dessin sur les bancs de l’école. Pourtant, malgré cet appel précoce, son chemin vers l’art ne fut pas des plus directs. En effet, après des études de droit, il entama une carrière dans le monde de la banque et de l’assurance. Cependant, l’artiste en lui ne s’est jamais vraiment éteint…

Palette émotionnelle et peinture instinctive

Si les pinceaux sont l’extension naturelle de la main d’un artiste, CLAM trouve des moyens alternatifs pour exprimer sa vision. Son environnement est l’inspiration de sa peinture instinctive si particulière. En effet, il réalise une peinture sans pinceaux. Il se sert d’objets du quotidien pour coucher les peintures sur la toile.

De plus, les techniques artistiques lui viennent naturellement, guidées par une intuition innée. Ses œuvres, loin de se limiter à un seul médium, fusionnent acrylique, encre, résine et pochoirs personnalisés. Celles-ci sont conçues pour évoquer, pour raconter, reflet d’une expression artistique brute. Chaque tableau est une mosaïque d’émotions, de symboles, de personnages et d’un univers chromatique. Les œuvres sont remplies de messages cachés qui se dévoilent lentement à l’observateur.

Son riche héritage triculturel se reflète dans chacune de ses créations. On y retrouve l’exubérance de l’Italie, la précision typiquement française, et des nuances chromatiques faisant écho à ses racines arabes.

Un art instinctif qui touche le cœur

Parmi ses thématiques de prédilection on retrouve la relation humaine et les trajectoires individuelles. La femme, en particulier, est un thème récurrent. On le retrouve dans des pièces comme « À la femme que j’aime » ou « Une vie de femme». Peinture et musique constituent également le cœur de son œuvre. Certaines mélodies, telles que celles de Brassens ou de Brel, lui ont même inspiré des toiles entières…

CLAM cherche à ce que chaque tableau communique, qu’il parle à l’observateur plutôt que d’être simplement observé. Aujourd’hui, il souhaite poursuivre sa peinture instinctive dans l’univers de la décoration intérieure. L’artiste revisite notamment des têtes de lit, ajoutant ainsi une nouvelle corde à son arc artistique.
Son rêve : embellir des espaces en collaboration avec Vous, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

Loïc Bonnefont est un artiste peintre et dessinateur. Il mélange les techniques artistiques pour exprimer et susciter une plus grande émotion dans ses œuvres.

L’artiste peintre Loïc Bonnefont, désormais installé dans les Cévennes, a grandi en Bretagne. Bercé dans un milieu artistique et initié tout jeune à la peinture par ses grands-parents maternels (peintres et professeurs d’art), Loïc Bonnefont s’inspire de ses souvenirs. Il travaille la réalité mémorisée au fil de ses observations. « J’ai toujours été passionné par le dessin. Je dessinais sans cesse le réel que je percevais». Plus tard, il s’aventurera dans l’illustration pour la presse, les portraits et les caricatures. 

Un artiste peintre éclectique

De la réalité au rêve

Aujourd’hui Loïc Bonnefont cherche à perfectionner ses techniques mixtes. «J’associe la peinture à l’huile au graphisme au crayon, au fusain ou à l’encre de Chine. J’aime cette possibilité de contraster les techniques ». Parfois, l’artiste prend le chemin de la sculpture et de la céramique pour mettre en trois dimensions certaines idées dessinées ou peintes.

Peinture ou dessin, l’artiste peintre aime transformer sa réalité en un monde imaginaire. Chaque œuvre prend son départ d’une forme ou d’une réalité qu’il fera émerger de l’abstrait vers une « irréalité » plus large. « Je transpose et joue sur l’ambivalence. Je travaille sur la métamorphose. Chaque œuvre part d’un regard littéraire que j’extrapole. Je tisse une trame qui peut glisser vers l’humour, la poésie, l’émotion… Chaque œuvre est un regard critique ou bienveillant sur notre société ».

Un artiste peintre éclectique

Un artiste peintre prolifique

Loïc Bonnefont est un artiste peintre prolifique et éclectique qui met sa technique au service d’une excellence riche en imaginaire. Selon lui, l’art est « la confluence de trois savoir-faire : la technique, l’imaginaire et l’esthétique. L’un ne va pas sans l’autre ». S’il en manque un, l’art devient, à ses yeux, caduc.

Primé à de nombreuses reprises, Loïc Bonnefont expose dans des salons et des galeries en France, mais également en Allemagne, en Suisse, en Belgique, aux États-Unis, en Italie. Il travaille actuellement sur des projets à Madrid et Avignon.

Un artiste peintre éclectique

Maître dans l’art de la laque, Rémi Maillard joue avec les techniques ancestrales. Il crée une œuvre artistique contemporaine innovante aux couleurs vibrantes.

Le créateur Rémi Maillard, de la peinture sur soie à l’art décoratif de la laque

Dans les pas de son père spirituel, Jean Dunand, Rémi Maillard est l’un des derniers grands maîtres de la laque.

Rémi Maillar était d’abord créateur dans la peinture sur soie, dans la haute couture, et de sa propre griffe. Il tombe amoureux et se forme à l’art et à la culture de la laque dans les années 80. Spécialiste de la laque de Chine et du Japon, il se consacre alors à la création d’une œuvre riche et novatrice. Elle oscille entre art et décoration.

Rémi Maillard, l’art de la laque, entre tradition et innovation

Il allie la tradition de cet art décoratif asiatique raffiné, savoir-faire ancestral d’une extrême précision, à la modernité d’une création contemporaine aux couleurs vibrantes.

L’innovation dans des techniques artistiques pointues pour des œuvres d’art uniques

Véritable « sacerdoce », cet art requiert patience et maîtrise de multiples techniques pointues. De la préparation du support de bois, façonné, sculpté pour accueillir la laque, au ponçage et au lustrage, qui sont des étapes cruciales pour révéler toute la beauté de l’œuvre. En passant par les délicates phases d’incrustation, de métallisation, de sculpture, de relief, de gravure et des glacis qui finalisent le travail.

Rémi Maillard maîtrise parfaitement toutes ces longues étapes minutieuses et les diverses techniques asiatiques. Mais il met surtout un point d’honneur à les revisiter, à innover, afin de redonner vie à cet art.

Tableaux – abstractions ou nus féminins sublimés –, bijoux, masques ou encore paravents… toutes ses créations sont des œuvres d’art uniques. Elles ont des textures et couleurs profondes et lumineuses.

Un art mystique célébrant la nature issu d’un cheminement intérieur

Au-delà de sa haute technicité, son travail est l’expression d’un cheminement intérieur et transmet des émotions fortes.

Pour ce mystique, ancien moine franciscain, son « pinceau est le prolongement de son corps et de son âme ». Et la beauté de la matière brillante aux couleurs vives révèle celle de l’invisible. Il célèbre la nature et livre une œuvre miroir, renvoyant à la profondeur de l’être.

Découvrir l’art de la laque à la boutique-galerie de Nançays, Art’s & Déco

Les laques de Rémi Maillard sont régulièrement exposés dans des lieux prestigieux. Mais vous pouvez aussi les découvrir dans sa boutique-galerie Art’s & Déco, à Nançay, dans le Cher, où il expose également d’autres artistes.

Et pour faire découvrir un peu plus cet art millénaire exigeant, il projette d’y installer un atelier de cours pour transmettre son savoir, ainsi qu’un musée consacré à la laque et aux pinceaux.