Tag

lumière naturelle

Browsing

Daniel Joseph Chenin est un studio d’architecture de luxe spécialisé dans la conception d’environnements résidentiels à Las Vegas. Fondé en 2014, l’expert s’engage à créer des espaces uniques alliant fonctionnalité, organisation et esthétique. Il met alors un point d’honneur à valoriser les relations harmonieuses entre l’espace intérieur et extérieur.

Une approche unique de l’architecture de luxe conceptualisée

Soucieux de trouver un espace confortable pour leur famille nombreuse, un couple a fait appel à Daniel Joseph Chenin. Il conçoit alors une résidence de 1858 m² évoquant l’architecture de luxe d’un hôtel de charme à Las Vegas. Avec un mélange éclectique de meubles divers mais également d’œuvres d’art, chaque espace est soigneusement conçu dans le souci du détail, pour offrir confort et élégance.

Un design harmonieux reliant l’intérieur à l’extérieur

À l’entrée pour commencer, un chemin paysager mène à des portes massives en bronze ornemental. Il introduit les visiteurs dans une cour intérieure menant à un grand portail noir qui dissimule l’entrée principale. Un couloir central offre alors un passage majestueux, orné d’un revêtement mural original. Avec le plafond en menuiserie blanche, une atmosphère chaleureuse et accueillante est ainsi ajoutée à cette architecture de luxe. Le vestibule du salon présente des points d’eau disséminés à différents endroits. Des murs bleus ornés d’art sur un thème aquatique encadrent la cheminée tout en modernisant cette pièce classique. Dans la salle à manger enfin, pouvant accueillir plus de 60 invités, les chaises sont recouvertes d’un tissu brodé à la main, rappelant les motifs à l’architecture de luxe du hall principal.

Une architecture durable entre luxe et confort

Le studio a conçu chaque détail de cette résidence pour offrir un luxe incomparable, des salons spacieux jusqu’aux chambres. Les pièces sont entièrement éclairées par la lumière du jour grâce notamment à l’orientation solaire de la maison. En outre, les vastes fenêtres attirent abondamment la lumière naturelle. Sans oublier les matériaux nobles tels que le marbre et la pierre onyx, utilisés pour créer une atmosphère élégante. Enfin, l’architecte a privilégié un système d’encadrement en acier pour faire écho aux finitions métalliques.

Un quotidien de confort et d’intimité

La conception d’une architecture de luxe et de confort continue jusque dans l’aile privée située à l’autre bout du couloir. Des salles de bains somptueuses mènent à la chambre principale, offrant un espace intime pour se détendre et se ressourcer. Un bureau privé et des espaces de détente sont également disponibles, garantissant un confort absolu pour les résidents.

Le designer d’intérieur et architecte parisien Fabien Roque nous invite à découvrir ses élégantes rénovations parisiennes. Du nord-ouest parisien jusqu’au chic XVIe arrondissement, l’artiste nous plonge dans l’harmonie du design.

Un artiste d’expérience au style élégant

architecte parisien

L’histoire de cet architecte parisien passionné s’inspire des créations des plus grands. Il commence d’abord par travailler avec Andrée Putman sur des appartements de luxe et des collections de meubles. Il fonde par la suite l’agence Roque Intérieurs en 2011 pour créer des espaces uniques.

Depuis 2020, Fabien Roque a livré plusieurs projets hôteliers, dont Maison Albar Hôtels le Vendôme, le VOCO et le Pley Hotel. De jolies expériences pour compléter son propre journal du design et renforcer sa réputation dans l’hôtellerie de luxe.

L’architecte parisien pour Pereire, signature épurée et lumineuse

Fabien Roque et son agence ont transformé cet appartement de 110 m² en un espace lumineux baigné de lumière naturelle. L’architecte parisien réussit à relever le défi en créant une harmonie parfaite dans les couleurs et les volumes.

L’artiste a ainsi fait face à plusieurs défis pour exploiter pleinement le potentiel de l’appartement, à savoir ses parquets et moulures, ainsi que sa cheminée haussmannienne. Il a réaménagé l’espace pour sublimer chaque zone, notamment en articulant l’appartement autour du salon comme espace central. Le mobilier et l’agencement créent alors une ambiance épurée et lumineuse grâce aux grandes fenêtres et aux murs colorés. Un style en contraste avec l’entrée sombre de l’appartement. Roque a su préserver le charme de l’ancien tout en lui donnant une touche contemporaine.

Des matériaux authentiques pour un intérieur sur mesure

L’architecte parisien utilise le bois clair, le marbre, le béton ciré ou encore le terrazzo dans chaque pièce. On les retrouve de la chambre jusqu’à la salle de bain, et même dans la cuisine. L’artiste soigne ainsi chaque détail pour offrir un intérieur sur mesure qui allie esthétique et fonctionnalité.

L’architecte parisien pour Raynouard, un projet résidentiel aux allures hôtelières

C’est dans un immeuble art déco que se cache cette pépite typique d’un “appartement de luxe Paris 16e”. Situé au pied de la Tour Eiffel, il incarne 100m² d’élégance et de minimalisme parisiens, à l’inspiration hôtelière. L’architecte parisien a créé un intérieur sur mesure, du canapé jusqu’à la table basse et aux luminaires. Les matières nobles comme le marbre, le laiton doré ou le chêne apportent par ailleurs chaleur et esthétique au projet.

La fonctionnalité est au cœur du design, avec un réfrigérateur se transformant en meuble à tiroirs et une télévision télescopique dissimulée sous un plan de travail en marbre.

Des chambres a l’image de suites chics et fonctionnelles

Les chambres sont de véritables suites offrant un confort exceptionnel. Et rien de mieux qu’une tête de lit en velours et bouclette pour créer une atmosphère douce et chaleureuse. Le bois, le laiton et le velours utilisés avec subtilité créent quant à eux une ambiance confortable. L’architecte parisien a également intégré un bureau en chêne massif et marbre, faisant aussi office de coiffeuse. L’artiste démontre ici son souci de combiner design élégant et multifonctionnel.

Spécialiste de la décoration haut de gamme, Oscar Lucien Ono est un célèbre designer et architecte d’intérieur installé à Saint Germain des Prés. En 2014, il fonde le studio Maison Numéro 20, aujourd’hui considéré comme la signature montante du luxe chic et élégant. L’artiste se distingue par ailleurs comme faisant partie d’une nouvelle vague de décorateurs. Il incarne le nouveau visage de l’architecture d’intérieur avec à son actif de multiples résidences, hôtels et restaurants.

Des influences entre l’art et le design

Chaque projet du célèbre studio de design raconte une histoire et apporte une réponse émotionnelle à chaque lieu. Un talent pour la décoration haut de gamme récompensé en 2019 notamment, lorsque l’architecte remporte le prix de l’Originalité lors de la cérémonie des Talents du Luxe et de la Création.

Appartement Foch : cocon parisien d’une musicienne

décoration haut de gamme

L’architecte français s’entoure d’artisans d’art et de créateurs renommés pour concevoir l’appartement Foch. Ce projet, imprégné de luxe et d’élégance, détourne les références classiques pour un rendu unique. Les matériaux authentiques tels que le laiton doré, le verre, le sol en marbre ainsi que les chaises en rotin, lui confèrent des influences inspirées du style art déco.

Chaque détail reflète le raffinement de l’architecte parisien. L’ouvrage appliqué sur la verrière pour commencer, dessiné à quatre mains avec Aurélia Paoli du Beauregard Studio. Ou encore le miroir en verre églomisé et transformé en table basse signé par l’artiste Florence Girette. C’est finalement le raffinement des détails et des finitions qui transcende cette réalisation.

Villa Cielo : décoration haut de gamme et symphonie bleue sur la colline

L’artiste a métamorphosé cette demeure nichée sur les hauteurs d’Ibiza. Il travailla d’abord l’espace avec une décoration haut de gamme contemporaine, créant une ouverture sur la nature environnante. Les intérieurs, imprégnés de bleus variés, rendent hommage au ciel et à la mer. Des touches lumineuses de jaune tout d’abord, dynamisent l’espace. Elles créent une atmosphère joyeuse emplie de lumière naturelle. Le luminaire quant à lui, joue avec la gamme des bleus, créant une scénographie saisissante. Il met ainsi en valeur l’escalier graphique menant aux étages et à la terrasse. La chambre enfin, largement ouverte sur l’extérieur, semble fusionner avec la forêt environnante, offrant une expérience immersive exceptionnelle.

Arshia Architects présente RO54, un bijou d’architecture futuriste perché au sommet d’une colline à Los Angeles.

Depuis 2006, le cabinet d’architecture s’engage vers un modèle d’architecture plus responsable, apportant des solutions aux défis complexes. Un travail maintes fois récompensé par de nombreux prix de l’American Institute of Architects, du Los Angeles Architecture Award et de l’International Interior Design Association notamment. Sans parler des quelques organisations nationales et internationales reconnues. Enfin, le Museum of Contemporary Art (MOCA) l’a sélectionné pour sa première exposition rétrospective en Californie du Sud.

RO54 : audace et créativité au coeur de Los angeles

architecture futuriste

Le projet RO54 incarne l’audace et la créativité dans la conception de bâtiments. Situé au cœur de la ville des anges, ce chef-d’œuvre esthétique repousse les limites de l’architecture futuriste. Inspiré du design automobile, RO54 est une véritable déclaration engagée, d’art et design.

Nul doute que le célèbre cabinet a fait preuve d’une grande créativité dans la conception du projet RO54. Ses lignes épurées, formes géométriques et jeux de lumière créent une symbiose entre l’architecture atypique et l’environnement urbain. Ce bâtiment unique attire l’œil de par son originalité mais également par ses formes organiques. Il défie les conventions et repousse les limites du possible dans le domaine de l’architecture contemporaine.

Une organisation spatiale optimisée en demi-niveaux

architecture futuriste

Cette maison atypique utilise une conception en demi-niveaux. Un choix conforme à la topographie de la colline et reliant les plaques de demi-étage. Elles forment ainsi des adjacences, à la fois visuelles et fonctionnelles, optimisant l’espace autrement compartimenté. En outre, RO54 offre une expérience sensorielle unique à ses occupants. Les espaces intérieurs, conçus avec soin, proposent une expérience immersive, où la lumière naturelle joue un rôle prépondérant.

Enfin, chaque technologie de cette architecture futuriste présente des performances spécifiques. À l’intérieur, la palette de matériaux intègre donc une approche utilitaire et fonctionnelle. Un équilibre somme toute façonné dans le respect des impératifs environnementaux.

Un projet respectueux de l’environnement

Outre sa beauté esthétique et son architecture futuriste, RO54 s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le projet respecte en effet les normes strictes de construction écologique en Californie. Plus précisément, avec des systèmes de plomberie à faible débit, des plantations résistantes à la sécheresse mais également un système de filtration d’eau de pluie entre autres.

Les matériaux utilisés à l’intérieur proviennent également de sources naturelles. C’est le cas du plâtre mica, des planchers de bois franc ou encore de la pierre naturelle. Les architectes ont ainsi mis un point d’honneur a rechercher des matériaux minimaux et à faible impact. Et ce afin d’atteindre un équilibre entre durabilité, facilité d’entretien et architecture durable.

C’est à Verchères, au Canada, que Larose Guyon présente fièrement sa toute nouvelle collection de luminaires design, baptisée Abysse. Cette série s’inspire essentiellement de la vie aquatique, célébrant la beauté des matériaux nobles et du savoir-faire artisanal.

Un style résolument moderne et luxueux

luminaires design

Pour commencer, chaque globe luminaire est un objet d’art, soufflé à la main par un artiste verrier de Montréal. À l’intérieur de chacun réside un petit bijou en verre écaillé. Celui-ci évoque d’ailleurs la texture des oursins tout en soulignant l’expertise des artisans. Deux perles de laiton semblent délicatement flotter à l’intérieur, ajoutant à l’ensemble une touche de mystère. Cette nouvelle collection de luminaires design épouse ainsi le concept de luxe naturel, combinant confort visuel et lumière naturelle, dans un style haut de gamme aux matériaux raffinés.

Une touche de magie et d’audace élégante au quotidien

luminaires design

Les luminaires design de la collection Abysse offrent une interprétation artistique de la nature aquatique qui stimule l’imagination. La lumière émane d’une source externe fixée au bord extérieur de chaque globe principal. Cette technique permet alors de créer un jeu de réflexion à l’intérieur, rappelant un hologramme. De la même manière, le résultat donne à ces suspensions design un éclairage chaleureux et envoûtant. Une chaleur également accentuée par des éléments en laiton, vieillis pour évoquer la corrosion due à l’eau de mer.

Des possibilités d’agencement infinies

luminaires design

Au-delà de simples modèles de suspensions luminaires design, ces nouvelles créations offrent également un grand nombre d’agencements. Un avantage rendu possible grâce à leurs multiples chaînes suspendues au plafond et protégées par des tubes de laiton. Sans parler du design unique imitant la texture de cordages recouverts d’algues marines. Que ce soit pour éclairer une table de cuisine ou un escalier, mais encore une table ronde, ou un palier, Abysse s’adapte avec élégance à tous les espaces.

Ajouter une touche de poésie à n’importe quel espace

Abysse est une collection de luminaires design célébrant les textures, les formes et les merveilles des éléments marins. Cette collection unique rappelle la magie mystérieuse de la vie aquatique, peuplée par ses créatures fascinantes. Larose Guyon s’engage dans ce sens à offrir une esthétique contemporaine tout en préservant un savoir-faire ancestral. Chaque pièce raconte ainsi une histoire, inspirée par la beauté infinie de la nature.

Émilien Landès, architecte designer, valorise chaque projet par la perspective et la lumière. Sa passion pour les formes et couleurs et l’utilisation de matériaux nobles lui confèrent une sensibilité unique pour l’architecture, le mobilier, le design et l’art contemporain.

Des rencontres est née la passion

Après une année de droit et une prépa’ en arts appliqués, Émilien Landès intègre l’École Bleue sous la direction de Jean-Marie Lemesle. Cette expérience vient confirmer sa vocation en tant qu’architecte designer. En somme, consacrer sa vie à créer et sublimer des lieux de vie ou de travail. Il côtoie de grands noms comme Christian Biecher, grâce à qui il travaille à Tokyo dans une agence de design global. Par la suite, il rejoint l’équipe de Charles Zana et le département architecture de Louis Vuitton. Il y conçoit alors de nombreux magasins prestigieux à travers le monde.

Le souci du détail et l’art de mélanger les styles

architecte designer

Pour cet architecte designer passionné, chaque projet est unique. Il doit s’intégrer harmonieusement dans son environnement, en tenant compte des besoins et des envies des clients. L’écoute est alors fondamentale pour établir une relation de confiance et aboutir à la réussite du projet. L’architecte d’intérieur privilégie les espaces ouverts et la lumière naturelle, lorsque courbes sensuelles et lignes tendues se rejoignent. Il utilise la couleur pour créer des volumes et des points d’accroche visuels, renforçant ainsi l’effet de profondeur.

Privilégier la création d’espaces inspirants

architecte designer

Émilien Landès met aujourd’hui son expertise au service de particuliers et professionnels, collaborant avec des entrepreneurs artisans de confiance. Il s’adapte à chaque demande, qu’il s’agisse de projets résidentiels, commerciaux ou d’espaces de travail. Chaque espace qu’il conçoit est une source de bien-être, combinant harmonieusement volumes, lumière, matières, émotions, histoires et art.

Des projets récents novateurs

architecte designer

Émilien Landès a récemment travaillé sur de nouveaux projets variés. Pour commencer, il a repensé entièrement le siège social de 9 étages pour le groupe de communication digitale Biggie. Il en a fait de même pour le salon de massages japonais Yuzuka, à Paris. Il a ensuite entrepris la restructuration totale d’une maison de ville dans le 17e arrondissement de Paris. Son équipe travaille actuellement sur la surélévation d’un duplex à Boulogne, pour le transformer en triplex avec terrasse. Enfin, cet architecte designer surdoué collabore sur un projet de restaurant dans le 17e arrondissement de Paris.

Pour plus d’informations : www.emilienlandes.com

Instagram : @emilienlandesarchitectures

Le cabinet d’architecture Chango & Co nous présente deux logements new-yorkais qui tranchent avec l’agitation de la ville. Comment créer un univers serein où il fait bon de se ressourcer ? Suivez le guide …

Flatiron appartment New-York

Premier des deux logements new-yorkais, le Flatiron Appartment est un appartement lumineux et ouvert. La designer Susana Simonpietri, du studio Chango & Co, a conçu ce lieu comme une oasis apaisante surplombant l’agitation de Manhattan. C’est pourquoi, elle l’a rempli d’une palette de couleurs neutres.

Matériaux nobles et teintes intemporelles

Pour établir le design de l’appartement, Chango & Co a utilisé l’espace comme source principale d’inspiration. Le revêtement de sol en noyer a servi de guide pour les matériaux et les couleurs des meubles sur-mesure. Ainsi, ils présentent tous une combinaison sobre mais avant-gardiste de cuir, d’acier et de bois récupéré. Sans oublier des tissus texturés dans les tons blancs, ivoires et gris.

Dans l’esprit loft industriel des logements new-yorkais

La pièce maîtresse de la cuisine est un îlot en noyer, surmonté de marbre doré Calacatta. Juste au-dessus sont suspendus trois grands pendentifs de Circa Lighting dans une finition nickel vieilli. Les tabourets ont été fabriqués sur-mesure par Mark Albrecht Studio. Leur combinaison d’acier laminé à chaud et de cuir tressé ajoute une touche industrielle élégante à l’espace loft.

Un canapé blanc moelleux, de Perennials Fabrics, ancre le salon. La table à cocktail de Four Hands dispose d’une porte en bois récupéré. Tandis que les tables d’appoint étroites ont des plateaux en marbre et des pieds en acier.

Upper West townhouse New York

Parmi les logements new-yorkais rénovés par l’agence Chango & Co, l’Upper West Townhouse tient le haut du pavé. Dans l’Upper West Side, cette maison de ville dispose de grandes fenêtres qui remplissent la maison de lumière naturelle. La palette de la maison blanche, beige et grise s’aligne sur l’espace rempli de courbes. Par contraste, des pièces aux textures innovantes équipent cet appartement.

La puissance de la lumière naturelle

Logements new-yorkais

Un canapé de Stahl & Band constitue le centre du salon. Ce dernier abrite en son cœur une cheminée. La pièce a été conçue pour maximiser la chaleur et le confort. Par ailleurs, la lumière traversant les baies vitrées reflètent l’intensité des couleurs. C’est cette lumière qui est sans aucun doute un élément clé de la conception.

Des chambres, émanent la même sensation de calme et de luminosité que dans le reste de la maison. Dans la chambre principale, la tapisserie tissée commandée par Hiroko Takeda illumine l’espace. Dans la chambre d’enfant où trône un berceau Crate & Barrel Hampshire, la couleur est introduite subtilement. Les notes d’empiétement rose, les appliques en forme de fleurs de l’Atelier Zu et le papier peint pastel de Calico éclaboussent comme une aquarelle.

L’importance de la palette chromatique dans les logements new-yorkais

Logements new-yorkais

Les armoires de la cuisine sont peintes en blanc avec des accents d’or. Par conséquent, Change & Co a sélectionné un or Calacatta pour les comptoirs. Dans la salle à manger, une grande fenêtre éclaire l’espace. La table Damien Langlois-Meurinne se décline dans une essence de bois plus foncée que le reste de la pièce. Une habile manière d’offrir un joli contraste ! Les chaises beiges aux accents noirs rappellent le lustre de L&G Studio au-dessus de la table. À l’arrière de la salle, une crédence beige avec des bords arrondis de KWH s’accorde aux chaises.

En montant, on découvre une applique en céramique beige 1stDibs qui se fond dans le mur. Elle éclaire donc le couloir dans toute sa longueur. L’entrée de la chambre principale dispose d’un comptoir marbré gris et blanc de ABC Stone. Le clou du spectacle ? Une tapisserie signée Hiroko Takeda qui surplombe le tout. Pour illuminer l’espace de chaque côté, des appliques en pierre de John Sheppard donnent le ton. Ainsi, la chambre offre automatiquement une sensation de tranquillité avec le mobilier moelleux et la palette de couleurs claires.

La perfection dans les détails

Logements new-yorkais

Le lit personnalisé est crème avec des tables sur le côté de Studio Paolo Ferrari. La tête de lit est recouverte d’un tissu crème de Larsen. De plus, elle s’enroule délicatement autour d’un banc sous la fenêtre orné de coussins. On craque pour les tissus de James Dunlap Textiles, Kerry Joyce et ZAK FOX qui habillent cet assortiment d’oreillers. Côté lumière, c’est un lustre imaginé par l’Atelier Demiurge qui est éclaire la pièce. Bien plus sombre que le reste de la chambre, il crée ainsi du volume. 

Dans la salle de bains, les carreaux beiges et noirs de la douche offrent un contraste avec les murs blancs. D’ailleurs, c’est le Smink Studio qui a signé leurs motifs inédits. De chaque côté du miroir trônent des appliques blanches d’Urban Electric.

Un sans faute pour ces deux logements new-yorkais !