Un artiste sculpteur français insatiable« Si le vin manque, tout manque » (2019) Fonderie aluminium ± 550 x 250 x 190 cm pièce unique Installation Château Pape Clément – Pessac, France

Depuis toujours, Stéphane Cipre évolue dans un univers qui lui est propre, guidé par son âme d’artiste. Les règles, codes ou obligations conventionnelles en tout genre; agissent comme des parasites qu’il prend soin de contourner pour mieux les appréhender. Son atelier est un refuge ; un espace de travail où l’équation trouve son équilibre entre une créativité inlassablement renouvelée ainsi qu’un contact avec la matière brute. Car, pour cet artiste sculpteur né, l’essentiel et de concevoir et réaliser ses œuvres de A à Z, de chercher et trouver les solutions techniques aux contraintes qu’imposent ses sculptures en métal de plus en plus majestueuses. Si l’artiste ne compte pas ses heures de travail, ce sont pourtant les mètres carrés qu’il faut encore calculer pour aboutir à ces réalisations dignes d’édifices.

Quelque peu à l’étroit désormais, l’artiste se tarde de voir apparaître son futur atelier aménagé des différents postes de travail de la préparation des moules aux finitions, sans oublier notamment l’espace fonderie ou traitement de surface des œuvres monumentales. La construction est prévue fin 2021 dans l’arrière-pays niçois.

Stéphane Cipre : un artiste sculpteur contemporain à la renommée internationale

En 2007, Stéphane Cipre rencontre un premier succès considérable lors de la biennale de l’UMAM (Union méditerranéenne pour l’Art moderne) où il remporte le Prix Matisse. Ses lettres « Made In China » sanglées sur une palette en fonderie aluminium distingueront l’artiste et, par la suite, l’inscriront dans sa démarche. Plus tard, il recevra le soutien anonyme d’un mécène pour faire donation à l’aéroport Nice Côte d’Azur de l’œuvre « People » et transmettre ainsi un message de paix universelle. Se présente ensuite l’occasion d’exposer place Guynemer – extrémité Est de la Promenade des Anglais – sa sculpture « Un Dimanche à Nice ».

Entre romance cocasse et poésie nostalgique, l’œuvre d’art nous ramène au souvenir d’une époque plus légère et insouciante. L’an passé, il intègre le patrimoine culturel niçois en réalisant une œuvre haute de sept mètres; à l’occasion du Grand Départ du Tour de France 2020. Une reconnaissance des plus notables pour ce quinquagénaire qui poursuit la lignée d’une famille niçoise depuis six générations.

Stéphane Cipre : un artisan entier et prolifique

À Paris, à la galerie Alexandre Léadouze, à Art Miami et New York Art Fair avec la galerie Bogéna (Saint-Paul-de-Vence); ou bien encore à l’international avec les galeries Bel Air Fine Art (Genève, Gstaad, Venise, Londres, Saint-Tropez, Cannes, etc.); Stéphane Cipre continue d’intégrer les galeries contemporaines imposant distinctement sa signature artistique. Un parcours enrichi par des demandes spécifiques de la part de collectionneurs ou diverses institutions; auxquelles l’artiste propose ses projets dans un style néomoderne, entre art et architecture. Une ascension créative ainsi q’une expression libre.

Maison & Jardin Magazine