© Leicht

La liste est longue pour vous aider à concevoir une jolie table printanière invitant à la dégustation et à la fête. Car le printemps, c’est la saison de la renaissance, celle des fleurs, des feuillages, des senteurs et de Pâques. Harmonie, fraicheur et gaîté se profilent à l’horizon du redoux et des jours qui rallongent. Alors par où commencer ?

Procédons méthodiquement. Sur la table, que l’on imagine fleurie, une nappe à fleurs peut faire l’affaire mais évitez le tape-à-l’œil, à moins de l’assumer pleinement ! Tranchez, dans ce cas, avec une vaisselle unie pour ramener beaucoup de sobriété. Une table de printemps doit refléter l’élégance et l’allégresse. Jouons plutôt la carte du raffinement et de la discrétion avec du linge de table monochrome décliné en camaïeu. Peu importe la couleur, privilégiez les nuances d’un même ton, les dégradés, du plus clair au plus foncé, pour vos nappes, chemins de table et serviettes.

Les assiettes peuvent, dans ce cas, comporter motifs en guise de contraste ! Misez sur les compositions florales qui vous guideront dans le choix des coloris. Fil rouge de la décoration, les fleurs de printemps sont toutes magnifiques. Tulipe, magnolia, jonquille, lilas, jacinthe, muguet, clématite ou myosotis, pour ne citer que quelques variétés, décuplent votre imagination. Les fruits et les bourgeons d’arbres ravivent la table, les plantes aromatiques l’embaument… autant de nouvelles pistes à explorer. Un seul mot d’ordre : qu’ils soient de saison ! Une table de printemps réussie repose sur une décoration à l’unisson avec la nature qui éclot sous vos yeux.

La joie donne le La à l’élaboration de votre table quelle que soit votre source d’inspiration. Alternance de couleurs, verres ou assiette dépareillés sur une table laissée à l’état brut apportent de la vivacité. Pour la douceur, la porcelaine fine aura fière allure. Et pour le côté pop et éphémère, des services jetables sauront tirer leur épingle du jeu. Peaufinez l’accessoire, le dressage. Votre table doit cultiver l’art de recevoir ! Quant aux fêtes de Pâques, où mettre les petits plats dans les grands est de rigueur, la décoration fait la part belle aux œufs, cocottes, lapins et autres nids à fabriquer soi-même ou à customiser. Certes, ne pas s’écarter de la thématique évitera les fautes de goût et le hors sujet !

Maison & Jardin Magazine