Tag

hotel

Browsing

L’histoire de Comporta est étroitement liée à la culture du riz. Et quoi de mieux que de moderniser le passé pour construire l’avenir ? C’est de cette belle conviction qu’est né l’hôtel éco-chic Quinta da Comporta situé au cœur de la réserve naturelle éponyme.

Luxe et conscience écologique

Hommage indéniable au patrimoine culturel de Comporta, Quinta da Comporta est une construction durable faisant la part belle à la nature et à l’histoire de ce village portugais. Les entrepôts de riz ainsi que les deux anciennes fermes, ont été démolis puis reconstruits à l’identique de manière écologique. Ils abritent respectivement, les chambres et suites de l’hôtel, son restaurant et son spa. L’architecte, Miguel Câncio Martins, y a créé un hôtel éco-chic parfaitement intégré à son environnement, respectueux de son écosystème, tout en réduisant au maximum son impact sur la nature.

Tradition et modernité

Bordées de rizières verdoyantes, de pins à profusion et ayant pour douces voisines les plages de Carvalhal et Pego, les 73 suites et chambres de luxe que compte cet hôtel éco-chic sont un véritable hommage au style bohème typique du lifestyle de Comporta.

Chacune est différente mais toutes revêtent un caractère unique, comme une invitation au dépaysement et à la quiétude. De la canisse tapisse les portes des dressings et les cadres de lit, des feuilles de jonc de rivière s’invitent sur les fauteuils, la corde s’est emparée des luminaires, la paille tressée se dévoile sur des collections de paniers et le sisal tressé habille les sols en bois.

Toits en chaume et façades en bois et jonc de rivière abritent les quatre somptueuses villas que propose Quinta da Comporta. Chacune dispose de trois chambres, d’une terrasse privée avec piscine et vue sur les rizières.

Miguel Câncio Martins a également fait appel à des artistes de renom pour décorer l’hôtel: Patrick Michel pour les peintures au sol, Bela Silva pour les sculptures et George Pelletier pour les luminaires en plâtre.

Les jardins de l’hôtel ont bénéficié du même soin que les espaces intérieurs. A Comporta, la nature fait partie intégrante du quotidien. la végétation y est luxuriante. Oliviers, pins, chênes-lièges, arbres fruitiers, romarin, lavande, toutes ces espèces ont élu domicile dans des jardins de sable permettant une consommation d’eau plus raisonnée.

Bien-être et plaisirs gourmands

L’élégante piscine extérieure invite à la contemplation : en verre et à débordement, elle s’étend sur 40 mètres et fait face aux rizières.

Le spa de l’hôtel est installé dans l’une des anciennes fermes. « A Comporta, on cultive le riz depuis 1925 et Quinta da Comporta, se trouve au milieu de ces rizières luxuriantes. Les propriétés anti-oxydantes des graisn de riz ont amené à la création de soins spécifiques pour Oryza spa et d’une marque de cosmétiques naturelle : Oryza Lab » explique Marianne Brass, développeuse produit d’Oryza Spa.

Dans la seconde ferme, les immences verrières du restaurant offrent comme toile de fond, les champs de rizières. Son toit en chaume, son mobilier en bois et ses faïences vert rizière en font un lieu en parfaite communion avec la nature.

« La cuisine aux herbes, typique de cette région fait partie intégrante de notre carte, mais nous proposons également une cuisine contemporaine et d’influence méditerranéenne. Les ingrédients sont cultivés et pêchés localement et les légumes sont issus de notre potager biologique » explique João Sousa, chef exécutif du restaurant.

Au cœur du spectaculaire Cirque de Cilaos à la Réunion, l’hôtel 3 étoiles Le Vieux Cep veille sur son patrimoine architectural et sa gastronomie.

Le Vieux Cep accueille chaleureusement ses visiteurs au cœur du Cirque de Cilaos. Ce dernier est classé au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, situé aux pieds du Piton des Neiges. Dans cette montagne reculée et préservée, les premiers habitants ont d’abord bravé ses pentes escarpées pour venir y élire domicile. « Le cirque a été le refuge des esclaves noirs appelés les “marrons”. En prenant la fuite de la maison de leurs maîtres, ils ont choisi cet endroit très reculé et très difficile d’accès pour retrouver leur liberté, » raconte Henri Vergoz, le propriétaire des lieux. Le nom de Cilaos vient du mot malgache « tsilaosa », qui veut dire « lieu que l’on ne quitte pas ». « Par la suite, de riches personnalités sont venues en chaise à porteurs soulager leurs maux dans ses sources d’eaux chaudes émanant du cœur de la Réunion, aux vertus curatives pour les rhumatismes. L’accès en a été facilité par la construction de la “route aux 400 virages” qui monte à 1200 mètres d’altitude. »

Un écrin de bien-être et de gastronomie

« Le Vieux Cep a été construit au pied du Piton des Neiges à 3069 m, par un couple de Cilaosiens amoureux de Cilaos, du bon vin mais aussi de bonnes cuisines en 1987. » Ils ont choisi une décoration créole et savoyarde qui collait parfaitement avec le spectacle grandiose qui s’étend autour de l’hôtel. Henri Vergoz, originaire de Saint-Paul et aux ancêtres bretons, a présidé VVF Réunion à Cilaos. L’occasion s’est présentée de reprendre l’hôtel, il y a 8 ans. « Entrepreneur dans l’âme, j’ai eu un coup de cœur pour cette maison, son architecture typique ainsi que son jardin magnifique. Il donne l’impression d’être en pleine nature au cœur de la ville. C’était un coup de folie ! »

Le Vieux Cep compte 47 chambres, une piscine chauffée, un spa « les trois Salazes » composés de deux salles de soins, un hammam, un jacuzzi, un sauna et enfin une salle de sport. Le restaurant d’origine, « L’Isabelle », du nom d’un cépage local aujourd’hui disparu, propose une large gamme de produits du terroir, comme le fameux pâté créole et des vins du cru. Il s’est doté depuis juillet 2018 d’un deuxième restaurant « L’atelier des saveurs » spécialisé dans la cuisine gastronomique. « 70 % de notre clientèle vient de métropole. Mais beaucoup de Réunionnais apprécient aussi de s’y reposer le temps d’un weekend. » Si Le Vieux Cep a retrouvé sa fraîcheur d’antan, Henri Vergoz poursuit sa rénovation.

www.levieuxcep.re

Qui n’a jamais rêvé d’échapper au tumulte de la ville pour renouer avec l’essentiel au cœur d’une nature préservée ? Des rizières cambodgiennes au désert de l’ouest américain, en passant par la jungle balinaise ou la savane africaine. Découvrez notre sélection d’hôtels dissimulés dans la nature, infiniment paisibles, nichés au cœur d’un environnement enchanteur. Dépaysement garanti.

 
Au beau milieu de la savane Grumeti

Adresse d’exception parmi les hôtels dissimulés dans la nature, le Singita Faru Faru est situé dans la réserve privée de Grumeti, au nord du Serengeti. Construit sur une colline en pente douce, ce lodge domine une plaine traversée par la rivière Grumeti. Dans ce cadre sauvage, vous pourrez entrer en contact direct avec la faune : lions, zèbres, éléphants et léopards seront à quelques mètres de vous.

Dans les rizières inondées de Siem Reap

En quittant les temples d’Angkor, enveloppés d’une forêt épaisse, on traverse la ville jusqu’aux chemins de terre. À mesure que l’on avance, les touristes cèdent la place aux agriculteurs. Rien ne vient enlaidir l’horizon. Voilà les rizières inondées qui pointent le bout de leur nez. C’est ici, au beau milieu des cultures, que l’on découvre le Phum Baitang, ou « village vert » en khmer. Au sein de ce vaste domaine, une ancienne ferme a été métamorphosée en salon cosy. Et un marché aux épices s’est implanté dans l’un des restaurants supervisés par le chef étoilé Julien Burlat. Une superbe retraite pour découvrir Siem Reap et ses temples incontournables !


Dans le désert rocheux de l’Utah

Niché au creux d’un canyon au fin fond de l’Utah, l’Amangiri apparaît tel un mirage. Le désert à perte de vue domine les lieux. Les suites spacieuses s’ouvrent sur ces paysages à couper le souffle. La piscine épouse la roche. Le spa invite à s’évader en jouant avec les quatre éléments : la terre, le feu, l’eau et le vent. Tandis que les uns partent en randonnée dans un environnement exceptionnel, les autres choisissent de le survoler à l’aube, en montgolfière.


Au coeur de la forêt tropicale de Chamarel

Au nord de la péninsule de Musandam, entre la mer bleue, la plage immaculée et les impressionnantes falaises, voici une adresse unique au monde : le Six Senses Zighy Bay.  Un hôtel unique avec une situation spectaculaire sur le site le plus sauvage et le plus confidentiel du Sultanat d’Oman.

L’hôtel Windsor est situé à Nice, à quelques pas de la Promenade des Anglais et de la zone piétonne. C’est un hôtel familial chargé d’histoire qui a su se transformer au fil des générations. Des évolutions qui lui ont permis d’obtenir une troisième étoile au milieu du siècle dernier; et sa quatrième étoile en 2012.

Le Windsor n’est pas un hôtel comme les autres. Bien sûr, il propose l’ensemble des prestations disponibles dans un hôtel : un bar, un restaurant, un spa, une piscine… des prestations soignées avec des produits de qualité. Néanmoins, ce qui le rend unique en son genre, c’est le concept des « chambres d’artistes »,  une collection de 31 chambres-œuvres uniques au monde, ainsi que des installations dans les parties communes. Car la signature du Windsor c’est l’Art et les événements artistiques qu’il organise chaque année : expositions ou installations éphémères. Aussi depuis 2015, un festival d’art vidéo OVNi, Objectif Video Nice, à l’échelle de la ville. 2017 voit la naissance d’un salon d’art vidéo original Camera camera, le Salon d’art Video et d’art contemporain du Windsor, à travers ses chambres.

Un hôtel où le bien-être côtoie les saveurs

Au fil du temps, le jardin du Windsor est devenu une oasis tropicale luxuriante et inattendue au cœur de la ville, où se niche une petite piscine et de multiples essences : un caoutchouc géant, des bambous noirs, des palmiers et des arbres fruitiers. Le jour, la piscine s’habille d’un graffiti de JonOne; la nuit elle reflète La Luna de Mauro benetti. Pour le plus grand plaisir de la clientèle un Espace Wi Zen, a ouvert ses portes au 5ème étage en 2010 avec une salle de relaxation et de musculation, Hammam, Sauna, Balnéo, et une gamme de soins naturels et exotiques proposés par des praticiens qui prodiguent des massages aux bolus de lavande ou aux pierres chaudes, un gommage balinais après un hammam parfumé à l’eucalyptus ou un soin du visage à la rose.

Côté restauration, le Windsor aime l’authenticité en privilégiant les plats traditionnels nissarts, sans dogmatisme.  Les saveurs s’enrichissent parfois de parfums exotiques. Mais la cuisine s’élabore d’abord autour de produits frais et de légumes issus de l’agriculture biologique. Le menu de spécialités niçoises peut se croiser avec le menu végétarien sans gluten. Le restaurant a ainsi été labellisé Maitre Restaurateur. Cette cuisine autour de produits frais et locaux participe à une gestion respectueuse de l’environnement. Conformément aux exigences de la Clef verte obtenue en 2015.

Il existe encore un lieu préservé de l’effervescence, loin de la foule et du bruit. Ramatuelle, presqu’île de Saint-Tropez. La Réserve Ramatuelle surplombe l’une des plus belles baies de la Côte d’Azur. On y voit une vue spectaculaire sur l’infini de la mer, vaste domaine privé lové dans la garrigue provençale, bercé par le chant des cigales. Un monde à part, suspendu entre ciel et terre, en fusion avec un environnement naturel exceptionnel. Déconnexion. Reconnexion avec soi-même.

Ici, tous les rêves de Sud se réalisent au gré des envies du moment…

Architecture contemporaine et vue à couper le souffle

Des perspectives à couper le souffle, un point de vue privilégié sur la côte, dentelle de terre qui s’étire paresseusement à l’horizon. Et la mer méditerranée, à perte de vue. Perché dans les hauteurs parfumées, La Réserve Ramatuelle – Hotel and Spa offre d’abord un tête-à-tête unique avec la nature; à savourer tous sens en éveil.

Avec ses lignes épurées et ses volumes spectaculaires, l’architecture et la décoration intérieure du bâtiment ont été repensées par Jean-Michel Wilmotte, pour en faire un vaisseau contemporain, délicatement posé en surplomb de la mer. Atmosphère chic, matières naturelles, la palette subtile de nuances minérales se décline dans un camaïeu de tons ocre, blanc ainsi que sable, éblouissant écho à la lumière du Sud. Intérieur, extérieur, grâce aux immenses baies vitrées, la frontière s’efface pour mieux souligner l’osmose complète avec l’environnement.

Toutes les chambres et suites disposent de leur propre terrasse plein soleil de 25 à 190 m2. En effet, certaines avec jardin privé qui embaume les senteurs méridionales. Au delà des terrasses, les ouvertures ont été imaginées pour saisir toutes les opportunités d’admirer la vue sur la Méditerranée, au détour d’un corridor, par la fenêtre de la salle de bains… Ici et là, des fenêtres judicieusement placées encadrent le paysage, à la manière d’un tableau, différent à chaque fois.

La réserve SPA Ramatuelle

Intimiste, raffiné, ouvert sur l’extérieur, baigné de lumière naturelle…

Le spa de la réserve ramatuelle a tout pour déconnecter les survoltés de la vie moderne. Dans ce monde à part, la blancheur ainsi que la transparence préfigurent la sérénité et le recentrage temporel qui attendent ceux et celles qui ressentent l’urgence de changer de rythme.

L’environnement exceptionnel de La Réserve Spa Ramatuelle favorise un bien-être profond, parfois oublié depuis longtemps. La vision de la mer, la douceur de l’air du Sud, la beauté irréelle du lieu, la nature omniprésente, tous les éléments essentiels se reunissent pour savourer le bonheur presque organique de vous sentir en parfaite affinité avec le monde. Un autre monde…

Laissez-vous porter par vos sensations et vous ressourcer de l’intérieur, tranquillement, à votre rythme. Tout au plaisir de profiter enfin pleinement de l’instant présent.

Que vous souhaitiez lâcher-prise pour goûter à une détente profonde, retrouver une silhouette svelte et tonique ou recouvrer votre dynamisme; La Réserve Spa Ramatuelle vous invite à découvrir une sélection de soins et de programmes issus des dernières avancées dans le domaine de la santé; de la forme et de l’esthétique auprès de notre équipe pluridisciplinaire de thérapeutes.

Une invitation à se reconnecter avec soi-même

Approche globale agissant sur toutes les dimensions du bien-être, Mind and Body Nescens Retreat s’appuie sur l’expertise médicale Nescens. Aux côtés des autres programmes Nescens better-aging et Boot Camp; cette nouvelle cure permet une véritable déconnexion pour recréer un lien fort entre le corps et le mental.

Le programme associe ensuite séances de yoga sur mesure, Pilates, stretching et marches oxygénantes en pleine nature avec un coach. En parallèle, des soins ciblés et personnalisés optimisent un lâcher-prise total au Spa: massages exclusifs Nescens déstressant et better-aging, réflexologie plantaire, balnéothérapie relaxante ou détox, soins cosméceutiques visage Nescens. Enfin, des menus équilibrés sont spécialement composés selon les goûts de chacun; avec l’objectif de supprimer les excitants et de renforcer les aliments à impact positif sur les médiateurs du stress.

Toujours un vrai moment de plaisir, grâce à la cuisine méditerranéenne d’un Chef étoilé réputé.

La voile, un restaurant étoilé

Eric Canino a d’abord été chef des cuisines de Michel Guérard avant de devenir Chef Exécutif de La Réserve Ramatuelle. Il y travaille avec passion et rigueur depuis l’ouverture. Le chef joue avec les saveurs authentiques du Sud, terroir généreux de nature.

Virtuose de l’équilibre alimentaire; il renouvelle avec talent un répertoire provençal classique. Pour ce faire, il s’appuie sur des produits de haute qualité. Il les choisis avec la plus grande exigence et d’une fraîcheur absolue. Mais son véritable tour de force se savoure au fil d’une carte inventive qui réussit à concilier gourmandise et équilibre.

Des goûts et des convictions, le produit-roi.

Amoureux des produits authentiques de terroir, Eric Canino aime explorer le potentiel de chacun. Il imagine différentes manières de le préparer, cru ou cuit, sous différentes formes et dans de multiples associations. Cette réflexion culinaire s’accompagne d’un respect absolu des produits. Chéris, respectés, dorlotés comme des trésors, les produits sont manipulés avec soin, pesés avec douceur. Tomates et fruits sont conservés dans une ambiance tempérée plutôt qu’au réfrigérateur, afin d’en exalter les saveurs. Les fruits et légumes sont cueillis chaque jour au potager de préférence.


Une série de projets culturels, gastronomiques ainsi qu’éditoriaux associant le grand public marqueront l’année-anniversaire de cet hôtel à Barcelone.

100 ans : tel est l’anniversaire que s’apprête à célébrer avec faste le Majestic Barcelona Hotel & Spa. C’est en effet en avril 1918 que cet hôtel à Barcelone ouvrait pour la première fois ses portes dans un édifice situé au 68 Paseo de Gracia, les Champs-Élysées barcelonais. Un bâtiment de style néoclassique qui demeure la propriété de la famille catalane Soldevilla-Casals.

Lieu-phare de la haute société barcelonaise et des voyageurs internationaux, le Majestic a, depuis, été témoin et protagoniste d’événements politiques et historiques majeurs, accueillant dans ses murs les plus grandes personnalités du monde social, culturel, politique ainsi qu’artistique. Cet hôtel devenu mythique; est l’un des plus riches en histoire de la capitale catalane.

A travers l’histoire

Lié depuis l’origine au monde artistique; Le Majestic mettra ainsi en valeur dans ses parties publiques et ses chambres sa collection unique de plus de 1000 oeuvres. Tableaux, sculptures et gravures, qui lui valent le surnom d’« hôtel de l’art ». Des œuvres signées Tàpies, Saura, Chillida, Guinovart, Llimes, Miguel Ángel Campano, García Sevilla, Plensa ou même Anish Kapoor, Richard Deacon et Miquel Barceló, acquises depuis un siècle par la famille Soldevilla-Casals. Les pièces les plus importantes seront pour la première fois répertoriées et présentées dans un catalogue spécial. Celui-ci indiquera leur emplacement au sein de l’établissement.

Le 7 juin prochain, Le Majestic organisera un dîner caritatif des plus exclusifs en l’honneur du peintre espagnol. C’est en effet l’un de ses hôtes les plus illustres. Les fonds collectés contribueront à la restauration d’une des œuvres du peintre, exposée au siège de sa fondation . Il s’agit de « La tapisserie de la Fondation » (1972). L’un de trois exemplaires de cette pièce, exposé dans le hall d’une des tours jumelles de New York, disparut lors des attentats du 11 septembre 2001.

Autre composante importante de l’ADN du Majestic Hotel & Spa Barcelona : la gastronomie. Ainsi, l’établissement la célèbrera en proposant un menu du centenaire conçu par son consultant gastronomique, le chef étoilé Nandu Jubany. Un menu composé de plats de la cuisine de l’hôtel dans les années 1920, exhumés des précieuses archives de l’établissement.

Autre projet réalisé pour ce centenaire : un livre commémoratif rédigé par des historiens. Ce livre évoquera les hôtes les plus célèbres de l’hôtel au cours du siècle écoulé. Cet ouvrage sera lancé à la fin du mois d’avril en présence des propriétaires de l’hôtel.

Un hôtel d’art

Toujours pour célébrer sa riche histoire, et conformément à sa philosophie consistant à réinventer la tradition; ​​l’hôtel a décidé de réutiliser le logo d’origine qui l’a représenté pendant la plus grande partie du XXème siècle. Un hommage aux trois piliers sur lesquels cet hôtel emblématique a construit sa trajectoire depuis 1918: le luxe, la classe et l’élégance.

Des surprises seront réservées aux clients de l’hôtel : des produits d’accueil sur le thème du centenaire dans leurs chambres ainsi qu’un journal spécialement recréé dans un style vintage; qui inclura des nouvelles de l’époque et actuelles.

À propos du Majestic hôtel à Barcelone

Le Majestic Hotel & Spa Barcelona est situé sur la fameuse avenue Passeig de Gràcia, aussi appelée les Champs-Élysées barcelonais. Propriété de la famille Soldevila-Casals depuis son ouverture, ce légendaire palace est témoin et acteur de l’histoire de la cité. Il participe activement à sa vie politique, sociale et culturelle.

À la veille de son centenaire, le Majestic Barcelona a procédé à la rénovation la plus ambitieuse de son histoire. En conclusion : l’ouverture de sa Majestic Royal Penthouse, la plus grande suite de Barcelone (467 m2) ;  la seule suite de la ville à offrir une double vue panoramique sur l’avenue Paseo de Gracia. De sa spectaculaire terrasse panoramique avec bar et piscine; La Dolce Vitae, on peut en effet admirer d’un seul coup d’œil la quasi-totalité de la ville et ses icônes architecturales les plus emblématiques telles que la Sagrada Familia.

Cette rénovation de plus de 30 millions d’euros a vu la métamorphose de tout l’établissement. Des parties publiques jusqu’aux restaurants et salles de réunions, en passant par les chambres; dont le nombre se réduit pour offrir plus d’espace et créer de nouvelles suites. 40 unités désormais, dont 5 suites Penthouse à couper le souffle.

Dirigé par le Français Pascal Billard, le Majestic Hotel & Spa Barcelona confie sa gastronomie au chef étoilé espagnol Nandu Jubany. Il est un ancien de chez Juan Mari Arzak et Martín Berasategui, qui dirige l’équipe culinaire de l’hôtel.

Nicolas Nonon, entrepreneur et homme d’initiatives, décide de se consacrer à des projets hôteliers en 2010, après la cession de sa société de logistique industrielle. Pour comprendre le secteur, il fait l’acquisition de l’hôtel Sainte-Beuve, (75006) revendu depuis, puis de l’hôtel Verneuil (75007). Ce dernier, qui fait toujours partie de son portefeuille, lui offre l’opportunité de vivre l’expérience d’une rénovation et de décrocher ainsi 4 étoiles pour cet établissement.

C’est ce projet qui révèle à Nicolas Nonon sa passion pour la relation client, qui permet à ses hôtes de vivre des expériences inoubliables. En 2015, il part d’une page blanche pour créer un hôtel 5 étoiles en plein cœur de Paris. Il achète un immeuble disposant d’un jardin pour le transformer en hôtel. Son idée ? Créer un lieu typiquement parisien, sans faire de concession sur les matériaux utilisés et les services proposés. Nicolas Nonon élabore son concept pour le PARISTER en imaginant un lieu à l’esprit indépendant, dans une construction originale. Il souhaite en faire un lieu ou se rencontrent les gens du quartier et les voyageurs. Son idée est de réunir des personnalités aux talents multiples afin de proposer des œuvres uniques ainsi que des services étendus. La vocation du PARISTER est d’être un lieu classique et moderne à la fois un lieu de vie très parisien.

L’esprit collectif

Ce qui signe l’identité du PARISTER, c’est son esprit de tribu. C’est un collectif que Nicolas Nonon et Maxime Brabant, son associé, ont réuni pour offrir un aperçu de ce qu’est une authentique vie de quartier. Pour cela il était nécessaire de créer un programme en compagnie d’experts. Pour la wellness, c’est vers la start-up CYD qu’on s’oriente. Au commande du bar « Les Passerelles», un mixologiste-ambianceur du Distrait concocte des «petits mets» pour accompagner les cocktails. Pour habiller les murs, c’est la galerie Kamel Mennour qui sélectionne dans son catalogue et prête des œuvres d’art pour le plaisir des yeux. Enfin, les créations de la joaillière Aude Lechère côtoient les céramiques de Karen Swami dans les espaces communs. Une telle réunion de talents créatifs nécessitait une enveloppe unique. Nicolas Nonon a donc confié au studio Beckmann N’Thépé le soin de concevoir l’architecture et l’architecture d’intérieure du PARISTER.

Aldric Beckmann, l’architecte du projet

Puisant son inspiration dans le Paris des Faubourgs, Aldric Beckmann a imaginé un hôtel d’un genre nouveau. Au départ, un immeuble de bureaux des années 1990, auquel il était nécessaire d’insuffler les codes de l’hôtellerie de luxe pour un projet ambitieux. La vision : transposer les ruelles étroites du Paris des Lumières, ses cours d’immeubles intimistes et bucoliques au 21ème siècle. Pour cela, le studio Beckmann N’Thépé imagine une façade en bois et pierre de taille pour évoquer les échoppes parisiennes. Grâce à un matériau inédit, le béton projeté, la végétation s’immisce au coeur de la façade. Les veines peintes sur le béton et la façade de la cour intérieure créent un caractère marbré et moderne. Une piscine de 20 mètres baignée de lumière naturelle offre l’opportunité de faire quelques longueurs dans une ambiance zen.

Une adresse authentique au coeur des faubourgs

Entre les Folies Bergères et l’Opéra Garnier, les commerces de bouche de la rue des Martyrs et du marché Cadet, les grands magasins et les grands boulevards, le quartier Faubourg Montmartre est devenu l’épicentre de la communauté créative de, qu’elle y passe pour travailler ou vivre, manger ou sortir. Un quartier à l’image du Paris d’aujourd’hui, un quartier de faiseurs et d’entrepreneurs. Véritable lieu de vie et de rassemblement, le PARISTER incarne toute l’émulation de ce quartier, aussi inspirant qu’inspiré.

Les chambre et suites : élégance et chic contemporain

Les 45 chambres, toutes très lumineuses, avec de larges fenêtres ont été pensées tels de véritables écrins. Elles offrent de généreuses surfaces de 17 à 37m2 pour les duplex et des terrasses jusqu’à 11m2. L’hôtel compte trois duplex, respectivement équipés d’un hammam, d’un sauna et d’une terrasse privative. Dans toutes les chambres la literie a été choisie avec grand soin. La décoration se veut chic et épurée, sans aucune ostentation. Dans la chambre, la tête de lit et les appliques en laiton répondent aux teintes des papiers peints graphiques. Les moulures de style recréées sur les plafonds donnent corps à une certaine idée de l’élégance parisienne. Les rideaux de velours aux couleurs chaleureuses viennent habiller la chambre; laissant vibrer une lumière douce. Dans les salles de bain, le carrelage en pâte de verre céladon finalise une ambiance calme et relaxante.

Des lieux de convivialité

Le rez-de-chaussée du PARISTER est un espace totalement décloisonné. Là, «Les Passerelles» offrent une succession de bibliothèques et de salons cosy ponctués de bois, de laiton et de velours. Conçu à l’image d’un appartement parisien au décor feutré, Les Passerelles, le bar du PARISTER prend place dans différents espaces du rez-de-chaussée. Le soir, la carte des cocktails a été pensée par l’équipe du Distrait. Il propose également un choix unique de whisky français. Les cocktails signatures sont une invitation au voyage aux saveurs inattendues : poudre de yuzu & gin islandais, baies de goji & rhum jamaïcain ou encore poivre timut & pisco d’Amérique du sud.

«Les Passerelles» proposent une cuisine de saison saine et équilibrée. On y retrouve des jus frais pour les sportifs qui viennent suivre des cours, un brunch pendant lequel les enfants peuvent aussi participer à des sessions de yoga dédiées. Coté décoration, les tables en terrazzo et les banquettes en bois tapissées de velours finalisent l’élégance du lieu. Une terrasse ouverte sur le patio végétalisé et orientée plein sud offre une pause bucolique en plein Paris.

L’espace sport et bien-être

Le sous-sol est totalement dédié à l’espace bien-être et permet de s’isoler dans une bulle de sérénité et de calme, dédiée à la relaxation du corps comme de l’esprit. La piscine, dont l’accès est réservé aux hôtes du PARISTER et aux abonnés des cours de natation, est éclairée par la lumière naturelle du jour. Ce lieu à part est l’opportunité unique de pouvoir nager dans un bassin tout en longueur et de se détendre dans un salon zen au bord de la piscine avant d’aller se relaxer dans un hammam recouvert de mosaïque Bisazza grège.

http://hotelparister.com

L’océan pour décor

Étiré sur la baie de Grand Cul de Sac, le long d’une plage de sable fin, cet hôtel élégant et authentique a tout pour plaire. Le Barthélemy est le dernier-né des hôtels 5 étoiles de l’île. Il est membre des Small Luxury Hotels of the World.

La décoration des 46 chambres et suites imaginées par l’architecte d’intérieur Sybille de Margerie et la cuisine du chef français étoilé Guy Martin font de l’hôtel un lieu d’exception. Le chic parisien et la beauté apaisante de Saint-Barth se mêlent avec raffinement. On y retrouve une expérience unique et exclusive, en bref, un rêve empreint d’émotions.

Un hôtel en héritage

C’est le visionnaire et passionné de tourisme Guy Turbé qui est a l’origine du développement de l’île. En effet il avait su deviner le potentiel de la « Baie de Grand Cul de Sac » jusque-là sauvage et inexploitée. Il y a installé un petit hôtel, flanqué d’un restaurant en front de mer, prisé des visiteurs avertis ainsi que des locaux pour sa vue imprenable sur la baie. Le petit hôtel de Grand Cul De Sac fut une véritable source d’inspiration pour les propriétaires de Champagne Hospitality, une société de concept et développement d’hôtels basée à Boston.

Aujourd’hui, Le Barthélemy, hôtel élégant et authentique a pris le relais avec pour objectif de tout changer. On ne veut en garder que le site vierge et sauvage de cette île si convoitée.

Profitez de la nature environnante

« Notre emplacement sur l’île n’est pas seulement notre héritage, c’est notre source d’inspiration. Nous mettons tout en œuvre pour assurer à nos clients un service très personnalisé et répondre à leurs attentes. Nous abordons l’élégance avec modernité et nous nous adaptons à notre clientèle pour qui la gestion du temps, la remise en forme et les interactions avec le reste du monde sont essentielles », commente Marc Dobbels, Directeur Général de l’hôtel.

L’incroyable beauté du lieu et son ouverture sur la mer font de cet hôtel élégant et authentique un cadre d’exception. Il séduira à la fois les couples, les familles et les amis. L’hôtel offre une très belle plage tranquille et une aire de loisirs et d’activités. Elle est relativement en retrait avec de nombreux sports nautiques. De ce fait les clients ont la possibilité de découvrir la faune sous-marine : tortues de mer, coraux colorés, étoiles de mer… et de profiter d’une atmosphère calme, détendue, luxueuse sans ostentation, et très accueillante. L’hôtel Le Barthélemy fait partie de la réserve naturelle de Saint-Barthélemy. Par conséquent elle se consacre à la préservation de l’environnement naturel de l’île et à la protection de sa faune.

Un style doux et élégant inspiré de Saint Barth

La décoration de l’hôtel Le Barthélemy a été confiée à l’architecte d’intérieur Sybille de Margerie. Le concept : associer la modernité à l’authenticité caribéenne et offrir un confort parfait en symbiose avec l’environnement. Véritable prolongement de la nature qui l’entoure, le design de l’hôtel célèbre la beauté naturelle environnante. En effet la vue sur l’océan fait partie intégrante du décor, suggérant une évasion permanente. L’espace et la lumière ont été privilégiés. Le design de l’hôtel Le Barthélemy s’inspire de l’île de Saint Barth, dont trois caractéristiques se distinguent:

L’environnement nature

La richesse de l’environnement naturel de l’île se retrouve dans la décoration de l’hôtel grâce à une palette raffinée de bleus.

Le patrimoine

Avec ses maisons en bois coloré, ses toits rouges ainsi que ses huttes typiques en pierre, Gustavia incarne l’authenticité caribéenne et le chic français.

La qualité de vie

La décoration de l’hôtel traduit aussi la qualité de vie de St Barth. On le ressent à travers un univers invitant au calme et à la relaxation et évoquant l’histoire et la culture, le luxe et le raffinement, des matériaux naturels tels que la pierre ou les tissus naturels (lin, coton) mais encore des couleurs douces, dans les tons pastel, beige et sable.

Le Barthélemy propose 46 chambres et suites luxueuses, spacieuses et lumineuses. Elles bénéficient toutes d’une vue imprenable sur le lac, le Mont Vivet ou sur la mer.

Pour la décoration du lobby, Sybille de Margerie s’est inspirée de l’un des plus vieux métiers de l’île, le tressage de la paille issue des feuilles séchées du latanier par les femmes du village de Corossol pour en faire principalement des chapeaux. On retrouve un clin d’œil à cette technique dans les panneaux gainés de tissu en paille tressée reliant les trois espaces des parties communes.

Pour la décoration du Spa, Sybille de Margerie a puisé son inspiration dans l’environnement côtier extraordinaire de St Barth. Le sol en grès cérame avec effet sable mouillé, les murs avec des incrustations de paillettes de sable créent un environnement marin. Une balancelle Dedon complète ce décor apaisant.

Un voyage culinaire au grés de ses envies

Elegance et authenticité au cœur des caraïbes à l'hôtel Saint-Barthélemy

Posé sur l’eau et avec une vue éblouissante sur la baie, le restaurant de l’hôtel Le Barthélemy change d’ambiance selon le moment de la journée. Le matin, Le Barth accueille les hôtes et les résidents de l’île pour un délicieux petit-déjeuner sous forme de buffet. Pour le déjeuner, il propose une cuisine légère et pleine de saveurs. On s’y retrouve autour du rôtissoire, idéale lors d’une journée à la plage. Dès le coucher du soleil, le restaurant Aux Amis offre une parenthèse gourmande dans une ambiance élégante et détendue. S’inspirant de ses nombreux voyages, le Chef étoilé Guy Martin signe une carte créative et joyeuse. S’y mêlent saveurs françaises, antillaises et internationales. Elle sera interprétée par le Chef exécutif William Girard. Toute la journée, des boissons rafraichissantes sont servies. On y propose au bar de la piscine Le Turquoise une carte avec des en-cas légers et des jus frais.