Tag

Mexique

Browsing

Une architecture atypique et parfaitement intégrée à son environnement. Tel est le crédo du cabinet d’architecture Taller Héctor Barroso. Preuve par l’exemple avec le projet Entre Pinos, à l’est de Mexico. Un complexe de cinq maisons secondaires identiques. Réalisées à partir des ressources locales et en totale adéquation avec la nature environnante.

La prouesse d’une architecture atypique parfaitement intégrée

Les cinq villas étonnent d’abord par leur forme cubique. Disposées en bande, elles épousent parfaitement la topographie de la vaste parcelle (1 700 m2). Une architecture atypique assumée. Et à la fois diluée dans son contexte forestier. C’est le coup de maître de l’architecte mexicain Héctor Barroso. L’ensemble Entre Pinos, situé dans la ville de Valle de Bravo, est en harmonie avec son environnement. Avec, en creux, la volonté de faire de l’habitat confortable et éco-responsable.

Ici, les pins, la lumière, les ombres et le vent sont partie prenante du projet. Le cabinet d’architecture, fidèle à ses valeurs, s’est appuyé sur les ressources naturelles.

Une certaine dualité existe pourtant. Entre des volumes hermétiques, presque énigmatiques au nord. Et les façades ouvertes sur le jardin, voire poreuses, au sud.
Les principaux matériaux utilisés, comme le bois et la brique, proviennent des terres excavées lors du chantier. Visuellement, le résultat est impressionnant. Les cinq villas à l’architecture atypique semblent avoir jailli du sol.

Cinq maisons, cinq patios, une architecture atypique

Au rez-de-chaussée, le salon, la salle à manger, la cuisine et la chambre regardent les extérieurs. À l’étage, les autres chambres offrent une vue remarquable sur les pins. La lumière naturelle est reine dans toutes les pièces.

Les cinq maisons s’articulent sous une forme identique. À chaque fois, on retrouve six volumes organisés autour d’un patio central. Sans conteste, le patio est la pièce maîtresse de cette architecture atypique et audacieuse. Il crée une douce perméabilité entre la nature et l’habitation. Brouillant les lignes dedans/dehors. Et offrant aux habitants un espace d’apaisement et de contemplation.

Héctor Barroso semble s’être amusé avec les volumes, les textures et les perspectives. Une impression de légèreté émane de cet ensemble constructif. Et derrière elle, les talents solides d’un architecte estimé, qui a composé avec le caractère vivant des lieux.