Tag

sensualité

Browsing

Découvrez l’univers d’Anne Hermant, où chaque œuvre est une invitation à explorer l’art au féminin sous toutes ses nuances.

La naissance d’une signature artistique unique

art au féminin

En 2009, Anne Hermant s’inscrivait dans son tout premier cours de peinture. L’artiste était alors loin d’imaginer l’impact que cela aurait sur sa vie…
Ses premiers pas dans l’art ont rapidement évolué vers une démarche autodidacte. Cet éveil à une passion inexplorée l’a menée à créer son atelier. Puis, Anne souhaitait étendre son expression artistique dans le domaine de la sculpture. Ainsi, loin de toute contrainte académique, Anne Hermant a su développer un langage artistique propre et reconnaissable entre mille.

Émotions au féminin

Anne Hermant se livre à une quête introspective aspirant à traduire la richesse des expériences féminines. Une démarche où chaque geste est une invitation à explorer la palette infinie des émotions, des énergies et des nuances que revêt l’art au féminin.
Ce voyage au cœur de soi a donné vie à une série d’œuvres où la sensualité est évoquée en douceur. Celles-ci laissent une place de choix à la subjectivité du regard de celui qui contemple.
De plus, l’artiste parvient à créer des réceptacles émotionnels, capables d’accueillir les sentiments de chacun. Chaque œuvre raconte une histoire, mais c’est au spectateur de la réinventer, guidé par son état d’âme du moment.

Précision, équilibre et art au féminin

Dans son atelier, Anne Hermant esquisse ses poses féminines dans son fidèle carnet de croquis. Ces ébauches deviennent ensuite le berceau de ses œuvres, marquant le début d’un processus précis et intuitif. Une fois la base esquissée, chaque coup de pinceau est une pulsation qui infuse l’œuvre d’une vitalité nouvelle.
Pour Anne, le secret d’une couleur éclatante réside dans l’usage d’une toile immaculée. En effet, cette démarche sublime les nuances de son bleu fétiche lorsqu’il est l’unique protagoniste de la création.
Mais l’art au féminin d’Anne Hermant ne se cantonne pas à ses toiles. Elle donne également naissance à des sculptures qui semblent avoir capturé le mouvement même de ses tableaux.

Guidée par un rythme respectant la naissance naturelle de chaque œuvre, Anne s’est toujours tenue à l’écart de la précipitation. Elle favorise des échanges sincères avec ceux qui sont touchés par son art. Pour découvrir son art au féminin, rendez-vous du 4 au 6 février 2024 à l’Espace Bastille Design Center à Paris. Vous pouvez également suivre son parcours artistique sur Facebook et Instagram.