Tag

RESTAURANT

Browsing

Hôtel dans les gorges du Tarn, l’Hôtel de la Muse jouit d’une situation exceptionnelle en bord de rivière. Pour un séjour propice à la détente et à la déconnexion !

Oser entreprendre

Couple d’hôteliers, Sandrine et Jean-Philippe rêvent d’avoir leur propre établissement. Leurs recherches du lieu idéal les conduit jusque dans le Tarn. Au bord de la rivière éponyme, ils découvrent une adresse confidentielle qui mérite rénovation. Au-delà de l’emplacement privilégié coup de cœur, ils entrevoient un challenge professionnel à la hauteur de leurs ambitions. Privilégiant une gestion familiale à taille humaine, l’Hôtel de la Muse 4* accueille depuis plus de 20 ans les vacanciers en solo, les couples inséparables ou les familles qui voyagent en tribu. Autant de souvenirs inoubliables…

Une ode à la nature omniprésente

Avec ses 30 chambres et suites doubles et familiales, l’Hôtel de la Muse est un établissement à l’esprit cosy chic. Décoré avec goût et sens du détail, son cadre enchanteur est une véritable invitation au délassement et au lâcher prise ! Mêlant atmosphère chaleureuse et prestations haut de gamme, chaque chambre est une ode à la nature omniprésente. Les tonalités neutres et les matériaux naturels ajoutent à la sensation de calme qui émane de ces cocons de bien-être. Il ne vous reste plus qu’à sombrer dans les bras de Morphée, bercé par le doux clapotis de la rivière…

Hôtel dans les gorges du Tarn : bien-être et relaxation

Car ce qui fait l’exception de cet hôtel dans les gorges du Tarn c’est incontestablement sa proximité immédiate avec la rivière du même nom. Depuis les chambres, les terrasses ou les jardins, partout où se pose le regard, les reflets émeraude de la rivière enveloppent l’établissement d’un écrin de verdure. Un spectacle d’une beauté saisissante ! Pour rendre hommage à cette tendance végétale jusque dans l’assiette, le restaurant sert une cuisine bistronomique avec des produits locaux. Maître mot de l’Hôtel de la Muse, le bien-être est également au rendez-vous dans la salle de massage. Ou encore du côté de la piscine chauffée. On s’y voit déjà…

Et autour de cet hôtel dans les gorges du Tarn ?

À cheval entre l’Aveyron et la Lozère, l’Hôtel de la Muse est facilement accessible par l’autoroute A75. Une jolie manière de s’offrir un séjour évasion à deux pas de chez soi ! L’ouverture saisonnière de mi-avril à début novembre permet de belles perspectives de sorties en plein air. Randonnées au départ de l’hôtel, canoë sur le Tarn, parapente, découverte de villages pittoresques ou visite des petits producteurs : il y en a pour tous les goûts. À condition que l’on veuille vraiment quitter cet hôtel dans les gorges du Tarn…

Au cœur du Périgord Vert, un ancien moulin à farine entièrement rénové accueille des locations saisonnières le temps d’un séjour gourmand. Bienvenue au Moulin du Pont !

La gourmandise en héritage

Depuis sa création, le Moulin du Pont n’a eu de cesse d’honorer la bonne chère. Ici, les épicuriens se succèdent pour faire vivre une tradition de partage et de générosité. L’histoire du lieu débute avec le grand-père de Patrick. Ce dernier lance en 1954 son activité de minotier dans ce joli coin de Dordogne. Dans les années 80, c’est son père, passionné de pisciculture, qui crée 17 bassins à truites. De quoi régaler les alentours de ses poissons savoureux ! Après un tour du monde de 3 ans, Patrick pose ses valises. L’enfant du pays n’a pas trouvé plus bel écrin que ce lieu préservé pour ouvrir les portes de son restaurant. Si l’ancienne minoterie ne ressemble plus à ce qu’elle fut, elle n’a rien perdu des valeurs qui font sa renommée. Au Moulin du Pont, on se régale toujours autant…

Découvrir la gastronomie périgourdine

De mars à novembre, le Moulin du Pont sert une cuisine périgourdine midi et soir. Foies gras, charcuteries, magrets confits, truites saumonées : tout est fait maison par Patrick. Amoureux des bons produits, le chef fait la part belle aux matières premières locales en circuit court. Une cuisine du terroir aussi gourmande que généreuse qui fait salle comble à chaque service ! Notre conseil ? Pour ceux qui rêvent de tenter l’aventure culinaire périgourdine, n’hésitez pas à réserver votre table sur la terrasse qui surplombe la rivière Dronne. Le spectacle est autant dans l’assiette qu’à l’extérieur !

Séjourner en locations saisonnières

Avec la générosité qui le caractérise, Patrick s’est lancé il y a quelques années dans la location de meublés de tourisme. Il faut dire que l’endroit était trop beau pour ne pas le partager dans le cadre de locations saisonnières… Dans l’ancienne partie du moulin, il a imaginé 3 gîtes au charme authentique pouvant accueillir de 2 à 8 personnes. Jouissant d’une terrasse privative, ces locations saisonnières offrent à leurs visiteurs un panorama d’exception sur les plus beaux atours de la Dordogne. Dans ce havre de paix, Patrick fait vivre à ceux qu’il reçoit comme ses amis un séjour inoubliable. Petit-déjeuner en chambre ou demi-pension au restaurant : la bonne chère n’est jamais très loin au Moulin du Pont.

Et si l’envie prend les hôtes de passage de visiter les alentours, une foultitude d’activités les attend. Chemins de randonnée, barrages à franchir en canoë, visite des cents châteaux féodaux ou pêche dans des grottes : le Périgord Vert n’a pas fini de vous surprendre !

Vous cherchez une maison d’hôtes en Occitanie? À quelques pas de la célèbre plage Les Chalets et à quelques encablures de Narbonne et du massif de La Clape, la Maison d’hôtes de Gruissan, une maison de maître de la fin du 19e siècle située en plein cœur du vieux village, est le lieu idéal pour passer un séjour agréable.

Une maison d’hôtes tout confort en Occitanie

Au cœur du vieux village…

« Nous avons rénové l’ensemble de la bâtisse en préservant et valorisant l’architecture de la construction. Ma femme, architecte à l’Atelier Mna de Lézignan-Corbières, a pensé chaque recoin, chaque couleur, chaque objet, chaque volume. Nous avons amené de la modernité en alliant les couleurs d’aujourd’hui aux sols d’époque. Aujourd’hui, nous pouvons accueillir 15 personnes dans nos 4 chambres et notre suite composée de 2 chambres communicantes », détaille Sébastien Trani, le propriétaires de cette maison d’hôtes en Occitanie.

Une maison d’hôtes tout confort en Occitanie

« Mon frigidaire, mon armoire à cuillères, mon évier en fer… »

« Nos hôtes ont accès à une cuisine semi-équipée dotée d’une machine à café, de frigidaires, d’un micro-ondes, d’un four, d’une théière, mais également de vaisselle personnalisée. Nous souhaitons que chacun se sente comme à la maison ». Les petits déjeuners sont servis dans la salle à manger commune ou dans la cour ombragée lorsque le temps le permet. « Nous apportons une importance à la qualité des produits proposés et travaillons avec des producteurs et artisans locaux. Nous mettons toutefois à disposition notre propre confiture, quelques mets salés et nos cuvées de vins ».

Une maison d’hôtes tout confort en Occitanie

Un restaurant pour voisin

Sébastien est un amoureux de la gastronomie. Il tient d’ailleurs le restaurant Co.Quille, à quelques pas de la maison d’hôtes, spécialisé dans les produits de la mer. Votre cœur pourra toutefois tanguer entre un plateau de fruits de mer et une assiette de tapas !

Bon séjour en plein cœur de ce vieux village plein de charme et d’authenticité…

Une maison d’hôtes tout confort en Occitanie

La Combe fleurie, située dans le massif des Écrins, est le lieu parfait pour passer des vacances agréables et authentiques en harmonie avec la nature. Ces chambres d’hôtes à la montagne n’attendent que vous..

Au cœur des Écrins

Il y a 30 ans, Agnès et Donald posaient la première pierre de cette charmante demeure qui deviendra La Combe fleurie. Située dans les Hautes-Alpes, sur les hauteurs de Saint-Bonnet-en-Champsaur, la résidence comprend des chambres d’hôtes et des appartements depuis 2017. « C’est une histoire de famille. Mes parents ont eu l’idée de créer des chambres d’hôtes à l’image d’un Bed and Breakfast écossais, pays d’origine de mon père. Il en existe alors très peu en France. L’hébergement chez l’habitant n’était pas du tout courant d’ailleurs », se remémore sa fille Laura. Pourtant…

Nichée dans ce coin de paradis, La Combe fleurie vous accueille toute l’année pour une escapade inoubliable. Aux commandes aujourd’hui Laura et son mari Julien. « Nous avons longtemps vadrouillé et travaillé dans le ski alpin en tant que moniteur et entraîneur, avant de reprendre l’établissement familial. C’est à ce moment, il y a 6 ans, que les appartements ont vu le jour. Désormais, nous comptons 12 logements, cinq chambres d’hôtes et 7 appartements dont 3 bénéficient d’un Spa privatif sur leurs terrasses ».

« Les logements indépendants sont plutôt des appartements-hôtels. Les hôtes peuvent être totalement indépendants grâce entre autres à la cuisine équipée, mais nous pouvons leur proposer un room-service pour le petit-déjeuner ou le diner ».

Du potager à l’assiette

La Combe fleurie est idéalement située dans la vallée du Champsaur, sur l’itinéraire de la Route Napoléon. « La vue est exceptionnelle. Nous avons la chance de nous réveiller avec les montagnes, de toucher du doigt le col des Noyers et d’avoir une vue imprenable sur la vallée ». Ces chambres d’hôtes à la montagne disposent d’un jardin, entre le verger et le potager.

Chambres d’hôtes et appartements à la montagne

En parlant de fruits et de légumes, le couple a pris le parti de créer un restaurant-table d’hôtes. « Nous proposions déjà la table d’hôtes avec des produits du terroir, mais souhaitions ouvrir un restaurant. Nos chefs, Élisa et Pierre-Louis, proposent une cuisine raffinée élaborée avec des produits de saison en provenance des fermes et potagers locaux ». Le restaurant sera ouvert à tous du mardi au samedi soir et les samedi et dimanche midi. « La carte comptera trois menus qui changeront tous les 15 jours au gré de la saison ». Le couple offrira un petit-déjeuner aux lecteurs de Maison & Jardin magazine effectuant une réservation.

Niché au cœur de la forêt, en Alsace, le 6717 Nature Hôtel & Spa s’apprécie en toutes saisons. Pour un séjour sous le signe de la gastronomie et du bien-être.

Un établissement de standing en Alsace

Présentation assiette du restaurant de l'hotel le clos des délices

Oserez-vous pénétrer dans ce cadre enchanteur de plus de 6 hectares, entre forêt et vignobles, pour découvrir le 6717 Nature Hôtel & Spa ? C’est en 1988 que Nicole et Désiré Schaetzel tombent sous le charme du domaine. Le petit hôtel familial s’est métamorphosé depuis, en un établissement de standing. Sans rien perdre du charme authentique ni de la philosophie originelle qui ont fait sa renommée. Bienvenue dans un lieu dédié à la détente et au ressourcement dans un écrin de nature préservée.

Le 6717 Nature Hôtel & Spa se compose de 18 chambres au sein de la Maison Blanche, maison bourgeoise du XVIIIe, et de 16 suites nouvellement construites avec des terrasses privatives ouvertes sur la végétation. L’ensemble de l’espace hôtelier est une ode à la nature omniprésente. Abolissant les frontières entre l’intérieur et l’extérieur, on ressent l’impression de vivre été comme hiver, en communion avec la nature environnante. Un pur moment de bonheur…

Un jacuzzi panoramique…

Jacuzzi et Spa dans le Clos des Délices en Alsace

Véritable invitation au bien-être et au délassement, le nouveau SPA du 6717 Nature Hôtel & Spa accueille ses clients pour une journée ou à l’occasion d’un séjour. Avec un espace de plus de 2500 m² indoor et outdoor, le SPA séduit en toutes saisons. Notre coup de cœur ? Le sauna nordique, la fontaine de neige et le jacuzzi panoramique qui offre une vue imprenable sur la forêt. Au-delà du spectacle féerique, existe-t-il plus grand bonheur que celui de  plonger dans une bulle de chaleur quand se font ressentir les premiers frimas de l’hiver.

Sur la roule des Vins d’Alsace

Idéalement situé entre Strasbourg et Colmar, le 6717 Nature Hôtel & Spa jouit d’une situation privilégiée sur la route des Vins d’Alsace, particulièrement animée pendant la période des vendanges. Le domaine produit son propre vin à déguster aux restaurants de l’hôtel et au caveau de dégustation. Les différents crus épousent à merveille la cuisine audacieuse du chef étoilé Frédéric Lefèvre. Pour un mariage des saveurs tourné vers l’émotion.

À l’approche des fêtes de fin d’année, pensez aux coffrets cadeaux « Escapade gourmet et SPA » à offrir ou à s’offrir. Une remise de 10 % attend les lecteurs sur présentation du code MJ2021.

L’histoire de Comporta est étroitement liée à la culture du riz. Et quoi de mieux que de moderniser le passé pour construire l’avenir ? C’est de cette belle conviction qu’est né l’hôtel éco-chic Quinta da Comporta situé au cœur de la réserve naturelle éponyme.

Luxe et conscience écologique

Hommage indéniable au patrimoine culturel de Comporta, Quinta da Comporta est une construction durable faisant la part belle à la nature et à l’histoire de ce village portugais. Les entrepôts de riz ainsi que les deux anciennes fermes, ont été démolis puis reconstruits à l’identique de manière écologique. Ils abritent respectivement, les chambres et suites de l’hôtel, son restaurant et son spa. L’architecte, Miguel Câncio Martins, y a créé un hôtel éco-chic parfaitement intégré à son environnement, respectueux de son écosystème, tout en réduisant au maximum son impact sur la nature.

Tradition et modernité

Bordées de rizières verdoyantes, de pins à profusion et ayant pour douces voisines les plages de Carvalhal et Pego, les 73 suites et chambres de luxe que compte cet hôtel éco-chic sont un véritable hommage au style bohème typique du lifestyle de Comporta.

Chacune est différente mais toutes revêtent un caractère unique, comme une invitation au dépaysement et à la quiétude. De la canisse tapisse les portes des dressings et les cadres de lit, des feuilles de jonc de rivière s’invitent sur les fauteuils, la corde s’est emparée des luminaires, la paille tressée se dévoile sur des collections de paniers et le sisal tressé habille les sols en bois.

Toits en chaume et façades en bois et jonc de rivière abritent les quatre somptueuses villas que propose Quinta da Comporta. Chacune dispose de trois chambres, d’une terrasse privée avec piscine et vue sur les rizières.

Miguel Câncio Martins a également fait appel à des artistes de renom pour décorer l’hôtel: Patrick Michel pour les peintures au sol, Bela Silva pour les sculptures et George Pelletier pour les luminaires en plâtre.

Les jardins de l’hôtel ont bénéficié du même soin que les espaces intérieurs. A Comporta, la nature fait partie intégrante du quotidien. la végétation y est luxuriante. Oliviers, pins, chênes-lièges, arbres fruitiers, romarin, lavande, toutes ces espèces ont élu domicile dans des jardins de sable permettant une consommation d’eau plus raisonnée.

Bien-être et plaisirs gourmands

L’élégante piscine extérieure invite à la contemplation : en verre et à débordement, elle s’étend sur 40 mètres et fait face aux rizières.

Le spa de l’hôtel est installé dans l’une des anciennes fermes. « A Comporta, on cultive le riz depuis 1925 et Quinta da Comporta, se trouve au milieu de ces rizières luxuriantes. Les propriétés anti-oxydantes des graisn de riz ont amené à la création de soins spécifiques pour Oryza spa et d’une marque de cosmétiques naturelle : Oryza Lab » explique Marianne Brass, développeuse produit d’Oryza Spa.

Dans la seconde ferme, les immences verrières du restaurant offrent comme toile de fond, les champs de rizières. Son toit en chaume, son mobilier en bois et ses faïences vert rizière en font un lieu en parfaite communion avec la nature.

« La cuisine aux herbes, typique de cette région fait partie intégrante de notre carte, mais nous proposons également une cuisine contemporaine et d’influence méditerranéenne. Les ingrédients sont cultivés et pêchés localement et les légumes sont issus de notre potager biologique » explique João Sousa, chef exécutif du restaurant.

Cet automne, le chef étoilé Lionel Levy poursuit son exploration anticonformiste des saveurs méditerranéennes. Il multiplie les associations originales de produits locaux dans la carte de son restaurant Alcyone.

Parmi les entrées-phares de sa nouvelle carte, figure ainsi une Harmonie de foie gras grillé et maquereau fumé, bouillon de canard corsé; une combinaison audacieuse qui révèle au palais d’étonnantes émotions gustatives. Également au programme : des Gamberoni en écailles de socca – une. C’est une spécialité provençale en forme de fine galette croustillante; des écailles élaborées à base de farine de pois chiches provenant du village de Rougiers. Ce pois chiche de la région, se fait particulièrement apprécier des connaisseurs. En effet, on le cultive sur les pentes d’un vieux volcan endormi du Massif de la Sainte-Baume.

Côté plats principaux, Lionel Levy propose une Pêche du moment; des poissons sélectionnés quotidiennement parmi les meilleures prises du Vieux-Port; et ainsi accompagnée d’un risotto de céleri à la poutargue, dentelle végétale. Quant aux Noix de Saint-Jacques, elles, s’associent aux agrumes, stars méditerranéennes incontestables de l’automne et de l’hiver. Le tout est accompagné de cerfeuil tubéreux à l’Amaretto.

Au dessert, Yoan Dessarzin décline avec originalité le traditionnel soufflé. Son aérienne douceur aux châtaignes exalte les arômes chaleureux et complexes de cet autre fruit de saison; associés au parfum de rhum agricole ainsi qu’aux saveurs poivrées du céleri branche. Dans un autre dessert, le chef pâtissier marie des pommes mi- confites et une glace à la bière Bio de Provence.

Reconnu comme le chef de file de la nouvelle gastronomie marseillaise; Lionel Levy a fait ses classes auprès de chefs à la réputation mondiale comme Éric Fréchon ou Alain Ducasse. Marseillais de cœur, il est installé depuis 1999 dans la cité phocéenne. Il y a appris à maîtriser à la perfection la cuisine régionale. Ceci qui lui vaut son étoile depuis 2005. Inventif, curieux et en perpétuelle recherche de nouveautés : ainsi se présente ce chef atypique. Sa table met en valeur avant tout les produits locaux de saison : poissons sélectionnés parmi les plus belles pièces du Vieux-Port; légumes récoltés auprès de producteurs à l’éthique forte et viandes issues d’éleveurs respectueux.

À la tête du restaurant gastronomique étoilé l’Alcyone, Lionel Levy. Il supervise également tous les autres points de restauration de l’InterContinental Marseille-Hôtel-Dieu. Son bar Le Capian et sa brasserie Les Fenêtres notamment.

Le restaurant gastronomique Alcyone, étoilé depuis février 2014, est un rendez-vous unique avec la haute gastronomie marseillaise. Ce dernier mêle authenticité ainsi que raffinement. Chacune des créations culinaires de Lionel Levy y raconte une histoire directement inspirée par la Méditerranée. Elle est rendue exceptionnelle par la qualité des produits. Ils sont frais et régionaux, cuisiné avec une maîtrise absolue du Chef et de son équipe. Une inspiration puisée dans les ressources naturelles du terroir local. Grâce a elle, les cartes sont créatives, renouvelées et composées selon l’humeur des saisons, au gré du mistral, de la pêche et du soleil. Quotidiennement, Lionel Levy s’amuse à mêler goûts francs et saveurs étonnantes. Il émerveille les sens et surprendre ainsi ses hôtes à chaque bouchée.

Le nom du restaurant s’inspire de la mythologie grecque. Alcyone est la fille d’Éole, le maître des vents. « Nous voulons offrir un voyage gustatif chargé d’émotions,par les saveurs et les épices de la Méditerranée », explique Lionel Levy.

Ouvert du mardi au samedi de 19h00 à 22h00